Hannes Wolf, le coach de Genk, a retrouvé Theo Bongonda, qui avait été écarté du déplacement à Zulte-Waregem suite à un test positif au coronavirus . Vu le nombre de blessés, Marc Brys a aligné d'emblée les deux nouveaux joueurs tout juste arrivés le gardien Daniel Iversen et l'ailier Thibault Vlietinck et a permis à Isaac Asante, 17 ans, de faire ses débuts. Le premier gros fait de match a justement permis au gardien danois prêté par Leicester de se mettre en évidence sur un tir en première intention de Bongonda (11e). Bien qu'exposé aux contres, Genk avait le champ libre car un passing défaillant ne permettait pas aux Louvanistes de quitter leur zone. Les Racingmen n'ont pas profité de cette latitude car Cyriel Dessers était pris dans un étau par Pierre Yves Nagwa et Sascha Kotysch (18e). En perte de balle, les Limbourgeois n'étaient pas non plus au mieux car lancé en profondeur, Daan Vekemans s'est présenté seul devant Danny Vukovic, qui a dégagé d'un plat du pied (23e). Avec 75% de possession de balle, Genk était le patron du jeu mais c'est OHL qui est de nouveau passé près du but: isolé par Xavier Mercier à distance rapprochée, Kamal Sowah a tiré juste à côté. Comme la semaine précédente, Wolf a fait monter Päul Onuachu au jeu (46e) pour mener à bien la chasse au but. Genk a multiplié les combinasons mais la finalisation n'était pas au rendez-vous et cela a peut-être poussé Ito à la jouer seul. Rentré de la droite vers l'axe, le Japonais a placé un ballon plein d'effet dans l'angle supérieur gauche du but (55e, 1-0). Les Louvanistes ont alors mis le pied sur le ballon mais ils ne sont jamais parvenus à exploiter les espaces laissés libres dans le dos de la défense limbourgeoise. Après la pause boissons (70e), OHL a donné quelques coups de griffe et Henry, qui a reçu le ballon en deux temps devant Vukovic, a égalisé (85e, 1-1). En fin de rencontre, les promus louvanistes n'étaient pas plus heureux que cela. Ils se sentaient volés par l'arbitre Vergoote, qui n'a pas sifflé un penalty pour une faute de Joakim Maehle sur Olivier Myny (90e+4). . (Belga)

Hannes Wolf, le coach de Genk, a retrouvé Theo Bongonda, qui avait été écarté du déplacement à Zulte-Waregem suite à un test positif au coronavirus . Vu le nombre de blessés, Marc Brys a aligné d'emblée les deux nouveaux joueurs tout juste arrivés le gardien Daniel Iversen et l'ailier Thibault Vlietinck et a permis à Isaac Asante, 17 ans, de faire ses débuts. Le premier gros fait de match a justement permis au gardien danois prêté par Leicester de se mettre en évidence sur un tir en première intention de Bongonda (11e). Bien qu'exposé aux contres, Genk avait le champ libre car un passing défaillant ne permettait pas aux Louvanistes de quitter leur zone. Les Racingmen n'ont pas profité de cette latitude car Cyriel Dessers était pris dans un étau par Pierre Yves Nagwa et Sascha Kotysch (18e). En perte de balle, les Limbourgeois n'étaient pas non plus au mieux car lancé en profondeur, Daan Vekemans s'est présenté seul devant Danny Vukovic, qui a dégagé d'un plat du pied (23e). Avec 75% de possession de balle, Genk était le patron du jeu mais c'est OHL qui est de nouveau passé près du but: isolé par Xavier Mercier à distance rapprochée, Kamal Sowah a tiré juste à côté. Comme la semaine précédente, Wolf a fait monter Päul Onuachu au jeu (46e) pour mener à bien la chasse au but. Genk a multiplié les combinasons mais la finalisation n'était pas au rendez-vous et cela a peut-être poussé Ito à la jouer seul. Rentré de la droite vers l'axe, le Japonais a placé un ballon plein d'effet dans l'angle supérieur gauche du but (55e, 1-0). Les Louvanistes ont alors mis le pied sur le ballon mais ils ne sont jamais parvenus à exploiter les espaces laissés libres dans le dos de la défense limbourgeoise. Après la pause boissons (70e), OHL a donné quelques coups de griffe et Henry, qui a reçu le ballon en deux temps devant Vukovic, a égalisé (85e, 1-1). En fin de rencontre, les promus louvanistes n'étaient pas plus heureux que cela. Ils se sentaient volés par l'arbitre Vergoote, qui n'a pas sifflé un penalty pour une faute de Joakim Maehle sur Olivier Myny (90e+4). . (Belga)