Charleroi a été réduit à dix dès la 23e minute après l'expulsion de Tainmont. Le médian était arrivé en retard et avait touché la cheville de Jérémy Perbet. L'arbitre Lawrence Visser l'avait aussitôt prié de regagner les vestiaires. En fin de match, l'équipe locale a également été réduite à dix. Verstraete, monté au jeu, avait planté ses studs dans le genou de Damien Marcq. Si Charleroi accepte la proposition de transaction pour Tainmont, le Français manquera le reste des playoffs. Charleroi doit encore affronter Anderlecht (18 mai) et Zulte Waregem (21 mai). Si La Gantoise est d'accord avec la proposition de sanction, Verstraeste ne pourra pas jouer contre Zulte Waregem. En cas de refus, les clubs devront se présenter avec leur joueur mardi devant la Commission des litiges. (Belga)

Charleroi a été réduit à dix dès la 23e minute après l'expulsion de Tainmont. Le médian était arrivé en retard et avait touché la cheville de Jérémy Perbet. L'arbitre Lawrence Visser l'avait aussitôt prié de regagner les vestiaires. En fin de match, l'équipe locale a également été réduite à dix. Verstraete, monté au jeu, avait planté ses studs dans le genou de Damien Marcq. Si Charleroi accepte la proposition de transaction pour Tainmont, le Français manquera le reste des playoffs. Charleroi doit encore affronter Anderlecht (18 mai) et Zulte Waregem (21 mai). Si La Gantoise est d'accord avec la proposition de sanction, Verstraeste ne pourra pas jouer contre Zulte Waregem. En cas de refus, les clubs devront se présenter avec leur joueur mardi devant la Commission des litiges. (Belga)