Selon une analyse, seules de très grosses fortunes de plusieurs centaines de millions d'euros pourraient maintenir la Gantoise au sommet du football belge. "De Witte est à la recherche de capitaux extérieurs sous forme de reprise partielle ou totale. Il est exclu que l'on se contente d'un changement de management", a indiqué une source proche bien informée. Selon L'Echo et De Tijd, le dossier est en phase exploratoire. Aucun processus de vente formel n'a été lancé. Le prix de vente n'est pas connu. Les recherches iraient toutefois bon train. Le club a déjà eu des contacts avec un riche investisseur américain et, en Belgique, avec le propriétaire de Cookware, l'entreprise faîtière du fabricant de poêles Greenpan. La préférence va cependant à un repreneur belge, ce qui s'explique par les liens étroits que le club entretient - notamment via le stade - avec les autorités locales. (Belga)

Selon une analyse, seules de très grosses fortunes de plusieurs centaines de millions d'euros pourraient maintenir la Gantoise au sommet du football belge. "De Witte est à la recherche de capitaux extérieurs sous forme de reprise partielle ou totale. Il est exclu que l'on se contente d'un changement de management", a indiqué une source proche bien informée. Selon L'Echo et De Tijd, le dossier est en phase exploratoire. Aucun processus de vente formel n'a été lancé. Le prix de vente n'est pas connu. Les recherches iraient toutefois bon train. Le club a déjà eu des contacts avec un riche investisseur américain et, en Belgique, avec le propriétaire de Cookware, l'entreprise faîtière du fabricant de poêles Greenpan. La préférence va cependant à un repreneur belge, ce qui s'explique par les liens étroits que le club entretient - notamment via le stade - avec les autorités locales. (Belga)