Pour la première fois, Jelle Vossen a pu jouer contre son ex-club et cela l'a manifestement motivé. Ainsi Stanley Nsoki n'a pas hésité à l'envoyer au sol pour le bloquer (7e). Peu après, l'avant s'est faufilé entre les défenseurs du Club et s'est présenté face à Simon Mignolet, qui a remporté leur duel (9e). Vossen a encore permis à Waregem d'être dangereux en isolant Jean-Luc Dompé sur la gauche mais après s'être débarrassé de Clinton Mata, l'ailier a trop croisé sa frappe (14e). Le Club est quand même sorti de l'ombre sur un projectile de Noah Mbamba que Louis Bostyn a expédié du bout des doigts en corner (19e). Une panne de courant a alors interrompu la rencontre et pendant que les supporters brandissaient la lumière de leurs portables, Lawrence Visser a renvoyé les équipes au vestiaire pour une dizaine de minutes (21e). Pendant cet intermède, le Club a retrouvé ses esprits et a mis la pression par Vormer (22e), Lang (24e) et De Ketelaere, qui s'est présenté seul face à Bostyn (33e). Incapable de dessiner une attaque, Waregem a été verni sur une frappe sur le poteau de De Ketelaere (41e) mais pas sur un tir de Lang (42e, 0-1). À la reprise, Vanaken a démontré qu'il n'était pas au mieux: il a d'abord placé à côté un 'assist' de Mata (50e) et isolé par Vormer, il a tiré sur Bostyn (53e). Le gardien de Waregem a encore détourné un envoi du Diable Rouge avant d'anticiper une reprise de Lang (59e). Depuis le redémarrage après la panne d'électricité, Bruges a constamment contrôlé les débats et après un grand nombre d'occasions Vormer a doublé l'écart (65e, 0-2). La rencontre a alors tourné à la démonstration avec des buts de Vanaken (69e, 0-3) et de De Ketelaere (75e, 0-4). (Belga)

Pour la première fois, Jelle Vossen a pu jouer contre son ex-club et cela l'a manifestement motivé. Ainsi Stanley Nsoki n'a pas hésité à l'envoyer au sol pour le bloquer (7e). Peu après, l'avant s'est faufilé entre les défenseurs du Club et s'est présenté face à Simon Mignolet, qui a remporté leur duel (9e). Vossen a encore permis à Waregem d'être dangereux en isolant Jean-Luc Dompé sur la gauche mais après s'être débarrassé de Clinton Mata, l'ailier a trop croisé sa frappe (14e). Le Club est quand même sorti de l'ombre sur un projectile de Noah Mbamba que Louis Bostyn a expédié du bout des doigts en corner (19e). Une panne de courant a alors interrompu la rencontre et pendant que les supporters brandissaient la lumière de leurs portables, Lawrence Visser a renvoyé les équipes au vestiaire pour une dizaine de minutes (21e). Pendant cet intermède, le Club a retrouvé ses esprits et a mis la pression par Vormer (22e), Lang (24e) et De Ketelaere, qui s'est présenté seul face à Bostyn (33e). Incapable de dessiner une attaque, Waregem a été verni sur une frappe sur le poteau de De Ketelaere (41e) mais pas sur un tir de Lang (42e, 0-1). À la reprise, Vanaken a démontré qu'il n'était pas au mieux: il a d'abord placé à côté un 'assist' de Mata (50e) et isolé par Vormer, il a tiré sur Bostyn (53e). Le gardien de Waregem a encore détourné un envoi du Diable Rouge avant d'anticiper une reprise de Lang (59e). Depuis le redémarrage après la panne d'électricité, Bruges a constamment contrôlé les débats et après un grand nombre d'occasions Vormer a doublé l'écart (65e, 0-2). La rencontre a alors tourné à la démonstration avec des buts de Vanaken (69e, 0-3) et de De Ketelaere (75e, 0-4). (Belga)