Le club brugeois comparaîtra le vendredi 16 février (13h30) devant la haute chambre d'appel de la Commission des litiges, compétente en première instance pour traiter ce genre d'affaires. L'arbitre de la rencontre, Wim Smet sera également entendu comme témoin. Dimanche dernier en championnat, le Club Bruges a partagé l'enjeu face à Charleroi (3-3). Une partie des supporters brugeois ont lancé des chants racistes et des cris de singes à l'encontre du joueur de Charleroi, Francis Nganga. Le Club peut être être sanctionné d'une amende et d'une partie à huis clos. La rencontre de demi-finales retour de la Coupe de Belgique face au Standard jeudi a aussi été marquée par de tels incidents, à l'encontre cette fois de Paul-José Mpoku, le joueur du Standard, ainsi que par le jet de projectiles sur le terrain. Ces incidents figurent dans le rapport de l'arbitre. Le parquet se penchera la semaine prochaine sur ce dossier. (Belga)

Le club brugeois comparaîtra le vendredi 16 février (13h30) devant la haute chambre d'appel de la Commission des litiges, compétente en première instance pour traiter ce genre d'affaires. L'arbitre de la rencontre, Wim Smet sera également entendu comme témoin. Dimanche dernier en championnat, le Club Bruges a partagé l'enjeu face à Charleroi (3-3). Une partie des supporters brugeois ont lancé des chants racistes et des cris de singes à l'encontre du joueur de Charleroi, Francis Nganga. Le Club peut être être sanctionné d'une amende et d'une partie à huis clos. La rencontre de demi-finales retour de la Coupe de Belgique face au Standard jeudi a aussi été marquée par de tels incidents, à l'encontre cette fois de Paul-José Mpoku, le joueur du Standard, ainsi que par le jet de projectiles sur le terrain. Ces incidents figurent dans le rapport de l'arbitre. Le parquet se penchera la semaine prochaine sur ce dossier. (Belga)