De retour dans le onze de base depuis l'arrivée de Karim Belhocine sur le banc de touche, Saelemaekers était le premier à se mettre en évidence. Il remontait tout le terrain avant de tirer, sans parvenir à inquiéter Horvath (2e). Dans une première demi-heure équilibrée, où aucune des équipes ne prenaient l'ascendant, Anderlecht réclamait un penalty pour une main de Mata. L'arbitre Lambrechts laissait jouer. Face à des Bruxellois bien en place, Vanaken, qui a officiellement reçu son Soulier d'Or avant la rencontre, tentait une frape des 25 mètres. Didillon se détendait bien. La fin de la première période était à l'avantage des Brugeois: une tête de Schrijvers n'était pas assez forte pour tromper Didillon (38e), une frappe de Vanaken passait de peu à côté (44e) et un but de Wesley était annulé, suite à l'intervention du VAR, pour hors-jeu (45e). La rencontre restait équilibrée en seconde période. Bruges faisait le forcing, mais Anderlecht était toujours menaçant, à l'instar d'une frappe de Trebel repoussée par Horvath (69e). Les Bruges ont débloqué la situation à un quart d'heure du terme: sur un corner, un tir instantané de Vormer était magnifiquement détourné par Didillon, Wesley suivait bien et envoyait de la tête le ballon dans le but vide (74e). Bruges tentait de se mettre à l'abri. La tête de Diatta sur un centre de Dennis était trop décroisée (80e). Le score n'évoluait plus. Le Club Bruges, 41 points, reste deuxième à 6 longueurs de Genk, reparti victorieux de son déplacement à Gand samedi (0-1). L'Antwerp, vainqueur du Standard 2-1 vendredi, suit avec 38 unités. Anderlecht, qui n'a toujours pas gagné dans ces playoffs, est cinquième avec 27 unités. (Belga)