L'Assemblée générale du 15 mai, qui a entériné la fin du championnat après 29 journées avec les conséquences sportives qui en découlent, a suscité une vague de mécontentement. Le relégué Waasland-Beveren en tête, mais aussi l'Antwerp, Virton et le Beerschot, candidat à la promotion, ont entamé différentes procédures, principalement auprès de la Cour belge d'arbitrage pour le Sport (CBAS) et l'Autorité belge de la concurrence. C'est pourquoi le Cercle Bruges propose une solution qui devrait mettre un terme aux procédures judiciaires, à savoir une Jupiler Pro League à vingt équipes, comprenant Waasland-Beveren, le Beerschot, Oud-Heverlee Louvain, Westerlo et l'Union Saint-Gilloise, et sans playoffs. L'idée est de maintenir le système au moins pendant deux saisons. Selon la proposition brugeoise, la lanterne rouge de la 1A chuterait directement à l'étage inférieur, l'avant-dernier jouerait un barrage pour le maintien contre une équipe de D1B. Quatorze équipes prendraient part à la Proximus League. Lommel, Virton, Roulers, Deinze, Seraing et le RWDM recevraient la compagnie de huit équipes espoirs de D1A. Une Assemblée générale de la Pro League se tiendra vendredi prochain. Le Cercle a fait inscrire sa proposition à l'agenda, conformément aux statuts, de sorte qu'un vote aura lieu. Plus tôt dans la journée, Goemaere expliquera également la proposition au conseil d'administration, afin qu'elle puisse être affinée. (Belga)

L'Assemblée générale du 15 mai, qui a entériné la fin du championnat après 29 journées avec les conséquences sportives qui en découlent, a suscité une vague de mécontentement. Le relégué Waasland-Beveren en tête, mais aussi l'Antwerp, Virton et le Beerschot, candidat à la promotion, ont entamé différentes procédures, principalement auprès de la Cour belge d'arbitrage pour le Sport (CBAS) et l'Autorité belge de la concurrence. C'est pourquoi le Cercle Bruges propose une solution qui devrait mettre un terme aux procédures judiciaires, à savoir une Jupiler Pro League à vingt équipes, comprenant Waasland-Beveren, le Beerschot, Oud-Heverlee Louvain, Westerlo et l'Union Saint-Gilloise, et sans playoffs. L'idée est de maintenir le système au moins pendant deux saisons. Selon la proposition brugeoise, la lanterne rouge de la 1A chuterait directement à l'étage inférieur, l'avant-dernier jouerait un barrage pour le maintien contre une équipe de D1B. Quatorze équipes prendraient part à la Proximus League. Lommel, Virton, Roulers, Deinze, Seraing et le RWDM recevraient la compagnie de huit équipes espoirs de D1A. Une Assemblée générale de la Pro League se tiendra vendredi prochain. Le Cercle a fait inscrire sa proposition à l'agenda, conformément aux statuts, de sorte qu'un vote aura lieu. Plus tôt dans la journée, Goemaere expliquera également la proposition au conseil d'administration, afin qu'elle puisse être affinée. (Belga)