"Nous tenons à remercier expressément les différents ministres pour le travail qu'ils ont accompli au cours des dernières semaines", a déclaré Pierre François. "Grâce à ces efforts conjoints, nous pourrons bientôt à nouveau rendre les supporters plus proches du football. Nous sommes convaincus que nos clubs et leurs supporters mettront tout en ?uvre pour que le retour aux stades se déroule de la manière la plus sûre possible". Les clubs mettront en ?uvre le protocole de manière individuelle afin d'assurer le retour progressif des supporters dans les meilleures conditions possibles. "La Pro League continuera bien sûr à soutenir ses clubs dans ce domaine", a précisé l'association des clubs professionnels de football. Dans un communiqué, la Pro League explique qu'une "concertation structurelle" entre les différents ministres - le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem, compétent en vertu de la loi "football", Ben Weyts (ministre flamand des Sports), Valérie Glatigny (ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles) et Isabelle Weykmans (ministre des Sports de la Communauté germanophone) - et la Pro League a permis d'aboutir à ce protocole détaillé. "La collaboration constructive avec les différents cabinets et ministres rend ainsi possible le retour potentiel de minimum 400 supporters aux matchs à domicile de leur club à partir de septembre." "De nombreux Belges se réjouissent de pouvoir à nouveau assister à un match de football dans le stade et soutenir leurs joueurs pendant la rencontre", a déclaré le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem. "J'appelle également tous les supporters à respecter les directives, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des stades, afin que le football puisse à nouveau devenir et rester une fête." "Ce ne sera pas directement comme avant la crise du coronavirus", a souligné Ben Weyts. "Il y a encore trop de mesures de sécurité et de restrictions. Mais avec ce cadre, nous pouvons lentement reprendre le cours normal des choses." "Le football sans supporters n'a pas la même saveur", a confié Valérie Glatigny. "Depuis le début de la crise, nous avons pu constater une grande responsabilité des acteurs du monde sportif. Nous comptons sur les clubs pour faire de ces rencontres un succès malgré les circonstances particulières." "Très heureuse" du travail de concertation entre les ministres et les représentants de la Pro League, Isabelle Weykmans explique que ce protocole "permettra d'ouvrir à petits pas et prudemment les portes des stades de foot" alors que les autorités sont "à la recherche de solutions responsables afin de rendre un petit sourire aux lèvres de nos sportifs, nos clubs et les supporters de football." (Belga)

"Nous tenons à remercier expressément les différents ministres pour le travail qu'ils ont accompli au cours des dernières semaines", a déclaré Pierre François. "Grâce à ces efforts conjoints, nous pourrons bientôt à nouveau rendre les supporters plus proches du football. Nous sommes convaincus que nos clubs et leurs supporters mettront tout en ?uvre pour que le retour aux stades se déroule de la manière la plus sûre possible". Les clubs mettront en ?uvre le protocole de manière individuelle afin d'assurer le retour progressif des supporters dans les meilleures conditions possibles. "La Pro League continuera bien sûr à soutenir ses clubs dans ce domaine", a précisé l'association des clubs professionnels de football. Dans un communiqué, la Pro League explique qu'une "concertation structurelle" entre les différents ministres - le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem, compétent en vertu de la loi "football", Ben Weyts (ministre flamand des Sports), Valérie Glatigny (ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles) et Isabelle Weykmans (ministre des Sports de la Communauté germanophone) - et la Pro League a permis d'aboutir à ce protocole détaillé. "La collaboration constructive avec les différents cabinets et ministres rend ainsi possible le retour potentiel de minimum 400 supporters aux matchs à domicile de leur club à partir de septembre." "De nombreux Belges se réjouissent de pouvoir à nouveau assister à un match de football dans le stade et soutenir leurs joueurs pendant la rencontre", a déclaré le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem. "J'appelle également tous les supporters à respecter les directives, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des stades, afin que le football puisse à nouveau devenir et rester une fête." "Ce ne sera pas directement comme avant la crise du coronavirus", a souligné Ben Weyts. "Il y a encore trop de mesures de sécurité et de restrictions. Mais avec ce cadre, nous pouvons lentement reprendre le cours normal des choses." "Le football sans supporters n'a pas la même saveur", a confié Valérie Glatigny. "Depuis le début de la crise, nous avons pu constater une grande responsabilité des acteurs du monde sportif. Nous comptons sur les clubs pour faire de ces rencontres un succès malgré les circonstances particulières." "Très heureuse" du travail de concertation entre les ministres et les représentants de la Pro League, Isabelle Weykmans explique que ce protocole "permettra d'ouvrir à petits pas et prudemment les portes des stades de foot" alors que les autorités sont "à la recherche de solutions responsables afin de rendre un petit sourire aux lèvres de nos sportifs, nos clubs et les supporters de football." (Belga)