"C'est une situation exceptionnelle et il fallait pouvoir se positionner avec beaucoup de justesse et surtout en essayant de respecter un maximum l'éthique sportive", a expliqué Mehdi Bayat. "La Pro League a donc pensé que si notre compétition s'est arrêtée à la 29e journée sur 30 de la phase classique, il était tout à fait logique que le Club de Bruges soit champion de Belgique, il le méritait, il n'y a rien à dire là-dessus. Mais à partir de ce moment-là, il fallait qu'il y ait un descendant pour respecter l'éthique sportive. Waasland-Beveren était l'équipe dernière classée et c'est donc logique qu'il soit descendant. Et donc la division 1B devra pouvoir aussi permettre au Beerschot et à Oud-Heverlee Louvain de jouer la finale retour et espérer avoir un champion de 1B qui sera le montant officiel pour la saison prochaine." La Pro League a également décidé que la prochaine saison débutera le week-end du 7 août. "Tout cela devra être validé par un protocole strict que nous mettrons en place pour assurer la santé de nos joueurs et de toutes les personnes qui gravitent autour d'eux, comme l'entraîneur, le staff et toutes les personnes qui travaillent à l'organisation et à la mise en place d'un match", a poursuivi Mehdi Bayat. "Pour le moment, au vu de l'arrêté ministériel qui décrète qu'il ne peut y avoir de manifestation de masse jusqu'au 31 août, nous devrons plus que vraisemblement commencer à huis clos. Mais nous allons analyser au fur et à mesure la situation pour voir si, peut-être, il est possible de commencer dans des stades avec une capacité réduite en prenant toutes les mesures pour garantir la santé de nos supporters. C'est primordial pour nous. Cela se négociera au fur et à mesure avec les experts, les virologues et le gouvernement, que nous soutenons à cent pour-cent face à la situation dans laquelle nous sommes tous impliqués", a précisé Bayat. (Belga)

"C'est une situation exceptionnelle et il fallait pouvoir se positionner avec beaucoup de justesse et surtout en essayant de respecter un maximum l'éthique sportive", a expliqué Mehdi Bayat. "La Pro League a donc pensé que si notre compétition s'est arrêtée à la 29e journée sur 30 de la phase classique, il était tout à fait logique que le Club de Bruges soit champion de Belgique, il le méritait, il n'y a rien à dire là-dessus. Mais à partir de ce moment-là, il fallait qu'il y ait un descendant pour respecter l'éthique sportive. Waasland-Beveren était l'équipe dernière classée et c'est donc logique qu'il soit descendant. Et donc la division 1B devra pouvoir aussi permettre au Beerschot et à Oud-Heverlee Louvain de jouer la finale retour et espérer avoir un champion de 1B qui sera le montant officiel pour la saison prochaine." La Pro League a également décidé que la prochaine saison débutera le week-end du 7 août. "Tout cela devra être validé par un protocole strict que nous mettrons en place pour assurer la santé de nos joueurs et de toutes les personnes qui gravitent autour d'eux, comme l'entraîneur, le staff et toutes les personnes qui travaillent à l'organisation et à la mise en place d'un match", a poursuivi Mehdi Bayat. "Pour le moment, au vu de l'arrêté ministériel qui décrète qu'il ne peut y avoir de manifestation de masse jusqu'au 31 août, nous devrons plus que vraisemblement commencer à huis clos. Mais nous allons analyser au fur et à mesure la situation pour voir si, peut-être, il est possible de commencer dans des stades avec une capacité réduite en prenant toutes les mesures pour garantir la santé de nos supporters. C'est primordial pour nous. Cela se négociera au fur et à mesure avec les experts, les virologues et le gouvernement, que nous soutenons à cent pour-cent face à la situation dans laquelle nous sommes tous impliqués", a précisé Bayat. (Belga)