La police regrette les incidents et "compte sur la fédération belge de football et les deux clubs pour prendre leurs responsabilités afin de condamner fermement le comportement de leurs supporters". La rencontre comptant pour la 9e journée du championnat a été une première fois interrompue une quinzaine de minutes à 0-3 lorsque des supporters de Saint-Trond ont lancé des objets sur le terrain. "La décision d'interrompre la partie a été prise en concertation entre le délégué de l'Union belge, la cellule sécurité et l'arbitre", a précisé la police. Lors d'un incident suivant, où des supporters de Genk ont essayé d'envahir le terrain, la police est intervenue, précise le communiqué, mais "n'a pas été concertée cette fois et la décision d'arrêter la rencontre a été prise par l'arbitre au terrain." La partie a été définitivement arrêtée à la 88e minute alors que le marquoir indiquait 3-3. (Belga)