La Gantoise, qui dominait largement les opérations, a un peu tardé à se procurer des occasions. Le capitaine Vadis Odjidja aurait pourtant ouvert le score au quart d'heure, si son tir n'avait pas rebondi sur la barre transversale de l'ex-gardien gantois Yannick Thoelen. Vadis, omniprésent, bénéficiait tout de même de beaucoup de liberté côté droit, où Sven Kums a ainsi facilement pu le trouver. Il a alors centré pour l'ouverture du score par l'Ukrainien Roman Yaremchuk, son troisième but de la saison, à la 29e minute (1-0). Malines était à présent submergé, et Yaremchuk a bien profité de la faiblesse du flanc gauche visiteur, pour offrir à Jonathan David son cinquième but, deux minutes plus tard (2-0, 31e). Le troisième goal, signé Laurent Depoitre au tout début des arrêts de jeu de la première mi-temps, a également résulté de la fébrilité défensive du Kavé, personne n'ayant été en mesure de dégager un ballon arrivé dans le petit rectangle à la suite d'un corner de Kums (3-0). A noter que le portier local Thomas Kaminski, touché à la tête dans un contact avec son coéquipier Igor Plastun, avait auparavant dû céder sa place à l'ancien malinois Colin Coosemans à la 40e. Thibault Peyre et Geoffry Hairemans, remplacés par Aster Vranckx et William Togui à la reprise, ont fait les frais de la première mi-temps catastrophique du Kavé. Ce qui n'empêcha pas Vadis and co de poursuivre leur démonstration, mais sans marquer, Yannick Thoelen se chargeant de ne pas laisser le score prendre des proportions encore plus humiliantes. La Gantoise, qui joue contre Saint-Etienne, jeudi soir (21h00) en Europa League, où elle remplace... Malines, avait à coeur de venger son échec, 1-2, en finale de la Coupe. C'est fait. (Belga)