Le supporters limbourgeois ont en effet jeté des bombes fumigènes et des feux de bengale sur la pelouse au coup d'envoi et après 2 minutes de jeu à peine on n'y voyait plus rien. D'où l'arrêt de 5 minutes décrété par Monsieur Visser, la partie reprenant normalement ensuite. C'était par ailleurs la première fois que Peter Maes retrouvait le Daknam en tant que coach de Genk. La Pro League avait décidé vendredi lors de son Assemblée générale plusieurs mesures devant permettre d'éviter que des incidents provoqués par de prétendus supporters perturbent le déroulement des rencontres. Outre de lourdes sanctions financières, la Ligue professionnelle entend désigner dès la saison prochaine un "délégué de match" (chargé de tenir à l'oeil le comportement des supporters), donner des lignes de conduite claire aux arbitres et prévoir des peines qui font mal (perte de la rencontre par forfait pour l'équipe dont les supporters sont à l'origine des incidents et un match à huis clos). (Belga)

Le supporters limbourgeois ont en effet jeté des bombes fumigènes et des feux de bengale sur la pelouse au coup d'envoi et après 2 minutes de jeu à peine on n'y voyait plus rien. D'où l'arrêt de 5 minutes décrété par Monsieur Visser, la partie reprenant normalement ensuite. C'était par ailleurs la première fois que Peter Maes retrouvait le Daknam en tant que coach de Genk. La Pro League avait décidé vendredi lors de son Assemblée générale plusieurs mesures devant permettre d'éviter que des incidents provoqués par de prétendus supporters perturbent le déroulement des rencontres. Outre de lourdes sanctions financières, la Ligue professionnelle entend désigner dès la saison prochaine un "délégué de match" (chargé de tenir à l'oeil le comportement des supporters), donner des lignes de conduite claire aux arbitres et prévoir des peines qui font mal (perte de la rencontre par forfait pour l'équipe dont les supporters sont à l'origine des incidents et un match à huis clos). (Belga)