La Commission des Licences a jugé mercredi qu'il manquait en effet quelques documents essentiels dans le dossier de l'Antwerp, en particulier ceux relatifs à l'origine des fonds qui ont permis de remettre le club à niveau sur le plan financier. On ne peut dès lors considérer que le prêt qui a été consenti (par Paul Gheysens, le patron de Ghelamco, à Goala, la société de l'homme fort du club Patrick Decuyper, ndlr) garantit totalement la continuité", est-il précisé dans le rapport de la commission. L'origine des fonds du club n'apparaît pas avec suffisamment de précision et de preuves dans les documents remis. Le matricule N.1, qui a réussi à obtenir son ticket pour la D1A après 13 ans d'attente, n'est donc pas assuré d'y jouer la saison prochaine. Le 'Great Old' a décidé de présenter son dossier devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS). Si les démarches du club anversois devaient échouer, Roulers serait donc promu en Jupiler Pro League. Plus tard dans la journée de mercredi, l'Antwerp a donné davantage d'informations. Il apparaît que la Commission des Licences a jugé le club en ordre en ce qui concerne le remboursement de son prêt, le paiement du précompte professionnel ainsi que celui des dettes fédérales. A noter que les infrastructures correspondent également aux exigences de la D1A et que le club a reçu sa licence pour la D1 amateur. (Belga)

La Commission des Licences a jugé mercredi qu'il manquait en effet quelques documents essentiels dans le dossier de l'Antwerp, en particulier ceux relatifs à l'origine des fonds qui ont permis de remettre le club à niveau sur le plan financier. On ne peut dès lors considérer que le prêt qui a été consenti (par Paul Gheysens, le patron de Ghelamco, à Goala, la société de l'homme fort du club Patrick Decuyper, ndlr) garantit totalement la continuité", est-il précisé dans le rapport de la commission. L'origine des fonds du club n'apparaît pas avec suffisamment de précision et de preuves dans les documents remis. Le matricule N.1, qui a réussi à obtenir son ticket pour la D1A après 13 ans d'attente, n'est donc pas assuré d'y jouer la saison prochaine. Le 'Great Old' a décidé de présenter son dossier devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS). Si les démarches du club anversois devaient échouer, Roulers serait donc promu en Jupiler Pro League. Plus tard dans la journée de mercredi, l'Antwerp a donné davantage d'informations. Il apparaît que la Commission des Licences a jugé le club en ordre en ce qui concerne le remboursement de son prêt, le paiement du précompte professionnel ainsi que celui des dettes fédérales. A noter que les infrastructures correspondent également aux exigences de la D1A et que le club a reçu sa licence pour la D1 amateur. (Belga)