Le matricule n°1 a bien débuté la rencontre en contraignant Davy Roef à sortir plusieurs arrêts. Les Anversois ont ensuite laissé Waasland-Beveren faire le jeu. Entreprenants, les Waaslandiens ont bien fait circuler le ballon mais n'ont pas su faire grand-chose face à la meilleure défense de notre championnat. L'équipe de Laszlo Böloni a patienté jusqu'à la 58e minute et une frappe enroulée magistrale de Faris Haroun pour prendre l'avantage. L'Antwerp a ensuite fait valoir sa riguer défensive pour concéder le moins possible à une équipe de Waasland-Beveren déterminée. Les Waaslandiens auraient d'ailleurs pu décrocher un point si Apostolos Vellios n'avait pas été protagoniste d'un raté monumental dans les arrêts de jeu (90e+1). Les Anversois comptent 25 points, soit cinq de retard sur le leader Genk qui sera d'ailleurs leur prochain adversaire mercredi. Après cinq rencontres consécutives sans perdre (4 partages), Waasland-Beveren doit concéder une défaite et est 13e avec 10 points. (Belga)

Le matricule n°1 a bien débuté la rencontre en contraignant Davy Roef à sortir plusieurs arrêts. Les Anversois ont ensuite laissé Waasland-Beveren faire le jeu. Entreprenants, les Waaslandiens ont bien fait circuler le ballon mais n'ont pas su faire grand-chose face à la meilleure défense de notre championnat. L'équipe de Laszlo Böloni a patienté jusqu'à la 58e minute et une frappe enroulée magistrale de Faris Haroun pour prendre l'avantage. L'Antwerp a ensuite fait valoir sa riguer défensive pour concéder le moins possible à une équipe de Waasland-Beveren déterminée. Les Waaslandiens auraient d'ailleurs pu décrocher un point si Apostolos Vellios n'avait pas été protagoniste d'un raté monumental dans les arrêts de jeu (90e+1). Les Anversois comptent 25 points, soit cinq de retard sur le leader Genk qui sera d'ailleurs leur prochain adversaire mercredi. Après cinq rencontres consécutives sans perdre (4 partages), Waasland-Beveren doit concéder une défaite et est 13e avec 10 points. (Belga)