Pour ce derby de l'Escaut, Frank Vercauteren n'a pas pu compter sur nombre de joueurs dont Aurelio Buta, Jean Butez, Jérémy Gelin, Myoshi Koji, Faris Haroun et Dieumerci Mbokani. Chez les Waeslandiens, Nicky Hayen regrettait les blessures d'Aboubakary Koita et Andreas Wiegel. Après une brève période d'observation, les Anversois ont mis le pied sur le ballon, se créant plusieurs occasions de but. Vu le manque d'alternatives, Lamkel Zé, que les supporters veulent voir partir, était titulaire. Après avoir manqué une première opportunité, le Camerounais a ouvert la marque d'un tir de loin (19e, 1-0). Dans la foulée, l'enfant terrible a sorti un billet de son bas qu'il s'est mis à lire avant qu'un équipier ne le lui arrache des mains. "Bertoua je suis là", a t-il crié en faisant allusion à sa ville natale. A la demi-heure, l'Antwerp a un peu relâché la pression. Beveren en a profité pour égaliser par Frey, qui a transformé un penalty accordé pour une faute sur Jordan Faucher du gardien anversois Alireza Beiranvand (44e,1-1). Après la pause, les visités ont repris leur domination mais Nordin Jackers s'est trouvé sur leur route. Le gardien beverenois a toutefois dû s'incliner sur un nouveau envoi de loin de Lamkel Zé (57e, 2-1). Dans l'autre camp, Frey avait également des fourmis dans les jambes et a signé un doublé d'un tir à la limite du grand rectangle (71e, 2-2). Mais Batubinsika s'est montré plus prompt que deux défenseurs adverses sur un centre de Nill Depauw (87e, 3-2) et offert ainsi un succès précieux. (Belga)

Pour ce derby de l'Escaut, Frank Vercauteren n'a pas pu compter sur nombre de joueurs dont Aurelio Buta, Jean Butez, Jérémy Gelin, Myoshi Koji, Faris Haroun et Dieumerci Mbokani. Chez les Waeslandiens, Nicky Hayen regrettait les blessures d'Aboubakary Koita et Andreas Wiegel. Après une brève période d'observation, les Anversois ont mis le pied sur le ballon, se créant plusieurs occasions de but. Vu le manque d'alternatives, Lamkel Zé, que les supporters veulent voir partir, était titulaire. Après avoir manqué une première opportunité, le Camerounais a ouvert la marque d'un tir de loin (19e, 1-0). Dans la foulée, l'enfant terrible a sorti un billet de son bas qu'il s'est mis à lire avant qu'un équipier ne le lui arrache des mains. "Bertoua je suis là", a t-il crié en faisant allusion à sa ville natale. A la demi-heure, l'Antwerp a un peu relâché la pression. Beveren en a profité pour égaliser par Frey, qui a transformé un penalty accordé pour une faute sur Jordan Faucher du gardien anversois Alireza Beiranvand (44e,1-1). Après la pause, les visités ont repris leur domination mais Nordin Jackers s'est trouvé sur leur route. Le gardien beverenois a toutefois dû s'incliner sur un nouveau envoi de loin de Lamkel Zé (57e, 2-1). Dans l'autre camp, Frey avait également des fourmis dans les jambes et a signé un doublé d'un tir à la limite du grand rectangle (71e, 2-2). Mais Batubinsika s'est montré plus prompt que deux défenseurs adverses sur un centre de Nill Depauw (87e, 3-2) et offert ainsi un succès précieux. (Belga)