Plus tôt, Seraing a remporté sa deuxième victoire de la saison face au Cercle Bruges (2-1). Une autre rencontre figure au programme ce samedi: Saint-Trond accueille Courtrai à 20h45. Marc Brys a apporté deux modifications à l'équipe battue 4-0 à Genk. Mousa Al-Tamari a pris la place de Barnabas Bese, blessé, et Arthur Allemeersch a remplacé Thomas Henry, en partance pour le FC Venise, Serie A. Stefan krämer a reconduit son équipe-type, qui a directement pris l'initiative. Néanmoins, la première occasion a été pour Tamari. Le Jordanien a surgi après avoir contrôlé le ballon de la poitrine mais son envoi du droit a été facilement saisi par Abdul Manaf Nurudeen (8e). La rencontre a continué sur le même mode avec la possession de balle pour Eupen et les opportunités de but pour les Louvanistes avec Tamari comme protagoniste malheureux à deux reprises. Le Jordanien n'a pas cadré sa déviation sur une passe de Xavier Mercier (19e) et Mathieu Maertens n'a pas été plus percutant quand Tamari l'a isolé d'une talonnade (21e). Après cela, les Pandas se sont installés dans la moitié de terrain adverse. Sur un centre de la droite, Prevljak a profité d'un marquage laxiste de Cenk Özkacar pour ouvrir son compteur-goals (32e, 0-1). Tout était devenu plus facile pour les visiteurs, qui ont rapidement joué le coup sur une perte de balle de Tamari: N'Dri a joint Ngoy avec une talonnade et l'attaquant nouvellement naturalisé belge a mis les Pandas à l'aise (39e, 0-2). Après la pause, Brys a lancé Thibault Vlietinck et Kaveh Rezaei pour Ozkacar et Allemeersch (46e). Le jeu des Louvanistes a semblé moins stéréotypé et sans un arrêt de Nurudeen, l'attaquant iranien aurait réduit l'écart sur le rebond d'un tir de Siebe Schrijvers relâché par le gardien ghanéen (48e)..De l'autre côté, Rafael Romo a retardé l'échéance en dégageant de la tête devant de N'dri (53e) et devançant Ngoy (53e).Le gardien vénézuélien a quand même été battu par N'Dri, qui a prolongé un envoi de Prevljak repoussé par le poteau (56e, 0-3). Ce n'était pas fini puisque sur un corner de Stef Peeters, Agbadou a sauté plus haut que tout le monde (80e, 0-4). Eupen était en route vers la première place et le but Shengelia ne lui a pas barré la route (83e, 1-4). (Belga)

Plus tôt, Seraing a remporté sa deuxième victoire de la saison face au Cercle Bruges (2-1). Une autre rencontre figure au programme ce samedi: Saint-Trond accueille Courtrai à 20h45. Marc Brys a apporté deux modifications à l'équipe battue 4-0 à Genk. Mousa Al-Tamari a pris la place de Barnabas Bese, blessé, et Arthur Allemeersch a remplacé Thomas Henry, en partance pour le FC Venise, Serie A. Stefan krämer a reconduit son équipe-type, qui a directement pris l'initiative. Néanmoins, la première occasion a été pour Tamari. Le Jordanien a surgi après avoir contrôlé le ballon de la poitrine mais son envoi du droit a été facilement saisi par Abdul Manaf Nurudeen (8e). La rencontre a continué sur le même mode avec la possession de balle pour Eupen et les opportunités de but pour les Louvanistes avec Tamari comme protagoniste malheureux à deux reprises. Le Jordanien n'a pas cadré sa déviation sur une passe de Xavier Mercier (19e) et Mathieu Maertens n'a pas été plus percutant quand Tamari l'a isolé d'une talonnade (21e). Après cela, les Pandas se sont installés dans la moitié de terrain adverse. Sur un centre de la droite, Prevljak a profité d'un marquage laxiste de Cenk Özkacar pour ouvrir son compteur-goals (32e, 0-1). Tout était devenu plus facile pour les visiteurs, qui ont rapidement joué le coup sur une perte de balle de Tamari: N'Dri a joint Ngoy avec une talonnade et l'attaquant nouvellement naturalisé belge a mis les Pandas à l'aise (39e, 0-2). Après la pause, Brys a lancé Thibault Vlietinck et Kaveh Rezaei pour Ozkacar et Allemeersch (46e). Le jeu des Louvanistes a semblé moins stéréotypé et sans un arrêt de Nurudeen, l'attaquant iranien aurait réduit l'écart sur le rebond d'un tir de Siebe Schrijvers relâché par le gardien ghanéen (48e)..De l'autre côté, Rafael Romo a retardé l'échéance en dégageant de la tête devant de N'dri (53e) et devançant Ngoy (53e).Le gardien vénézuélien a quand même été battu par N'Dri, qui a prolongé un envoi de Prevljak repoussé par le poteau (56e, 0-3). Ce n'était pas fini puisque sur un corner de Stef Peeters, Agbadou a sauté plus haut que tout le monde (80e, 0-4). Eupen était en route vers la première place et le but Shengelia ne lui a pas barré la route (83e, 1-4). (Belga)