Les Limbourgeois lançaient la machine lorsque Paul Onuachu sautait plus haut que tout le monde sur corner et trompait Marko Ilic d'une tête piquée (17e). Quelques instants plus tard, le même Onuachu remisait astucieusement un ballon devant le but pour Joseph Paintsil, l'ailier ghanéen ne se faisait pas prier et doublait facilement la mise (22e). Juste avant la pause, Paintsil s'illustrait encore mais sa reprise de volée passait juste au-dessus de la lucarne (37e). Dans la foulée, Billel Messaoudi s'infiltrait et obligeait Maarten Vandevoordt à une belle parade (38e). En seconde période, Vandevoordt devait à nouveau se démener pour garder l'avance de Genk intacte face à Faiz Selemani à bout portant (47e). Les Limbourgeois se contentaient alors de gérer leur avance et s'imposaient sans grande difficulté. Au classement, Genk conforte sa 8e place avec 44 points, soit 5 de plus que le Cercle de Bruges. Courtrai reste 11e avec 37 unités. (Belga)

Les Limbourgeois lançaient la machine lorsque Paul Onuachu sautait plus haut que tout le monde sur corner et trompait Marko Ilic d'une tête piquée (17e). Quelques instants plus tard, le même Onuachu remisait astucieusement un ballon devant le but pour Joseph Paintsil, l'ailier ghanéen ne se faisait pas prier et doublait facilement la mise (22e). Juste avant la pause, Paintsil s'illustrait encore mais sa reprise de volée passait juste au-dessus de la lucarne (37e). Dans la foulée, Billel Messaoudi s'infiltrait et obligeait Maarten Vandevoordt à une belle parade (38e). En seconde période, Vandevoordt devait à nouveau se démener pour garder l'avance de Genk intacte face à Faiz Selemani à bout portant (47e). Les Limbourgeois se contentaient alors de gérer leur avance et s'imposaient sans grande difficulté. Au classement, Genk conforte sa 8e place avec 44 points, soit 5 de plus que le Cercle de Bruges. Courtrai reste 11e avec 37 unités. (Belga)