Genk, qui se devait de s'imposer pour continuer à espérer accrocher les play-offs I, a dû composer sans ses renforts du mercato hivernal, pas qualifiés lors de la date initiale de la rencontre. C'est bien Waasland-Beveren qui s'est montré le plus dangereux dans le premier acte, notamment via Zinho Gano (7e), Olivier Myny (15e) et Jens Cools (37e). Côté limbourgeois, Sébastien Dewaest a été contraint de quitter la pelouse suite à une blessure à la 22e. En seconde période, Genk s'est montré plus pressant, toutefois sans jamais parvenir à faire plier la défense de l'équipe de Cedomir Janevski. Avec davantage de lucidité en phase offensive, en témoigne l'occasion d'Alejandro Pozuelo (68e), le Racing Genk aurait pû repartir avec les trois points. Au classement, Genk stagne à la 8e place avec 38 points alors que Waasland-Beveren est 13e (24 pts). (Belga)

Genk, qui se devait de s'imposer pour continuer à espérer accrocher les play-offs I, a dû composer sans ses renforts du mercato hivernal, pas qualifiés lors de la date initiale de la rencontre. C'est bien Waasland-Beveren qui s'est montré le plus dangereux dans le premier acte, notamment via Zinho Gano (7e), Olivier Myny (15e) et Jens Cools (37e). Côté limbourgeois, Sébastien Dewaest a été contraint de quitter la pelouse suite à une blessure à la 22e. En seconde période, Genk s'est montré plus pressant, toutefois sans jamais parvenir à faire plier la défense de l'équipe de Cedomir Janevski. Avec davantage de lucidité en phase offensive, en témoigne l'occasion d'Alejandro Pozuelo (68e), le Racing Genk aurait pû repartir avec les trois points. Au classement, Genk stagne à la 8e place avec 38 points alors que Waasland-Beveren est 13e (24 pts). (Belga)