Felice Mazzu est sanctionné pour son geste de mauvaise humeur dimanche face à Lokeren, lors de la 30e et dernière journée de la phase classique de championnat, au terme de laquelle les Zèbres ont validé leur billet pour les play-offs I. Il a été renvoyé en tribunes pour avoir donné un coup de pied dans une bouteille d'eau après que Damien Marcq a été exclu à la 78e minute. La commission des litiges a suivi l'avis du procureur fédéral, qui avait demandé lundi une suspension d'une semaine et 400 euros d'amende. "Le coach doit avoir valeur d'exemple vis-à-vis de ses joueurs", a dit le procureur fédéral mardi. "Mazzu était clairement frustré par l'exclusion de Marcq, mais un tel comportement n'a pas sa place sur un terrain de football". Charleroi avait refusé la proposition du parquet. Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif de Charleroi, s'est présenté mardi au siège fédéral pour plaider la cause de son entraîneur, demandant que la sanction soit transformé assortie d'un sursis. Il n'a pas été suivi par la commission des litiges. Mazzu ne pourra donc pas s'asseoir sur le banc carolo pour les débuts des Zèbres en play-offs I. (Belga)

Felice Mazzu est sanctionné pour son geste de mauvaise humeur dimanche face à Lokeren, lors de la 30e et dernière journée de la phase classique de championnat, au terme de laquelle les Zèbres ont validé leur billet pour les play-offs I. Il a été renvoyé en tribunes pour avoir donné un coup de pied dans une bouteille d'eau après que Damien Marcq a été exclu à la 78e minute. La commission des litiges a suivi l'avis du procureur fédéral, qui avait demandé lundi une suspension d'une semaine et 400 euros d'amende. "Le coach doit avoir valeur d'exemple vis-à-vis de ses joueurs", a dit le procureur fédéral mardi. "Mazzu était clairement frustré par l'exclusion de Marcq, mais un tel comportement n'a pas sa place sur un terrain de football". Charleroi avait refusé la proposition du parquet. Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif de Charleroi, s'est présenté mardi au siège fédéral pour plaider la cause de son entraîneur, demandant que la sanction soit transformé assortie d'un sursis. Il n'a pas été suivi par la commission des litiges. Mazzu ne pourra donc pas s'asseoir sur le banc carolo pour les débuts des Zèbres en play-offs I. (Belga)