Ainsi en Champions playoffs, le 24 avril lors du derby bruxellois entre l'Union-St Gilloise et Anderlecht, ces troubles coûtent 4.000 euros à l'Union et 1.500 euros à Anderlecht. Le même jour, à la suite des incidents ayant émaillé la partie entre le Club de Bruges et l'Antwerp, les Brugeois écopent de 1.000 euros d'amende alors que l'Antwerp est condamnée à une amende de 5.000 euros ainsi qu'à deux rencontres en déplacement, avec sursis cependant, sans ses supporters. En Europe playoffs, le match entre Malines et Charleroi avait donné lieu à des incidents aussi. Charleroi écope de 3.000 euros d'amende. Le lendemain, les incidents ayant émaillé la rencontre entre La Gantoise et Genk coûtent 3.500 euros au club limbourgeois. Enfin le barrage aller entre le RWDM et Seraing avait aussi été marqué déjà par des incidents. Le club molenbeekois écope de 4.000 euros d'amende alors que les Sérésiens reçoivent une amende de 1.000 euros. Toutes les amendes sont effectives. (Belga)

Ainsi en Champions playoffs, le 24 avril lors du derby bruxellois entre l'Union-St Gilloise et Anderlecht, ces troubles coûtent 4.000 euros à l'Union et 1.500 euros à Anderlecht. Le même jour, à la suite des incidents ayant émaillé la partie entre le Club de Bruges et l'Antwerp, les Brugeois écopent de 1.000 euros d'amende alors que l'Antwerp est condamnée à une amende de 5.000 euros ainsi qu'à deux rencontres en déplacement, avec sursis cependant, sans ses supporters. En Europe playoffs, le match entre Malines et Charleroi avait donné lieu à des incidents aussi. Charleroi écope de 3.000 euros d'amende. Le lendemain, les incidents ayant émaillé la rencontre entre La Gantoise et Genk coûtent 3.500 euros au club limbourgeois. Enfin le barrage aller entre le RWDM et Seraing avait aussi été marqué déjà par des incidents. Le club molenbeekois écope de 4.000 euros d'amende alors que les Sérésiens reçoivent une amende de 1.000 euros. Toutes les amendes sont effectives. (Belga)