Après cinq journées, les Kerels sont en 5e position au classement avec 9 points, de deux moins qu'Eupen, le nouveau leader après son succès 1-4 à OHL. Saint-Trond est 15e (4 points). La défaite à Eupen a fait trois victimes à Saint-Trond: Nelson Balongo, qui est blessé, Maximiliano Caufriez et Rocco Reitz ont cédé leur place à Aboubakary Koita, Jorge Teixeira et Steve De Ridder. Chez les Kerels, Mohamed Badamosi et Aleksandar Radovanovic ont effectué leur retour aux dépens de Lucas Rougeaux et Timothy Derijck. Daniel Schmidt, le gardien des Canaris, a compris qu'il n'enregistrait pas sa deuxième clean sheet de la saison: après 36 secondes seulement, une mauvaise relance de De Ridder est tombée sur le pied droit de Selemani, qui a servi une douche froide aux visités (1ère, 0-1). La défense trudonnaire a encore ramé pendant quelques minutes avant que ses attaquants ne parviennent à garder le ballon devant. Sur une frappe en un temps, Daiki Hashioka a vu le gardien courtraisien Marko Ilic laisser glisser le ballon entre ses doigts mais le but a été annulé par le VAR à cause d'un hors-jeu préalable de Ko Matsubara, l'auteur de l'assist (14e). Comme cela ne roulait pas pour les Canaris, Bernd Hollerbach a sorti son capitaine De Ridder, qui a été averti, pour Reitz (27e). Le jeu offensif de Saint-Trond ne s'est pas bonifié pour autant: Ilombe Mboyo était bien esseulé devant alors que Yuma Suzuki, auteur de 17 buts la saison dernière, se morfondait en tribune. A la reprise, Saint-Trond s'est tout de même montré plus entreprenant mais le tir de Matsubara n'était pas cadré (48e) et celui de Christian Brüls a manqué de puissance (49e). En plus, Koita a poussé le ballon trop loin dans les seize mètres (50e). Pour augmenter la pression, le coach hesbignon a lancé Caufriez à la place de Koita (65e) et puis, Liberato Cacace et Stan Van Dessel ont remplacé Hashioka et Matsubara (69e). La manoeuvre avait du bon mais Caufriez n'a pas profité d'une erreur de Radovanovic (73e) et sur un centre de Van Dessel, Mboyo a vu sa reprise de la tête dans l'angle opposé être déviée par Ilic (78e). Le gardien serbe s'est encore montré attentif sur une frappe de Teixeira (83e). Par contre, Gueye, qui était monté au jeu (59e), a assuré le troisième succès des Courtraisiens (90e+3, 0-2). (Belga)

Après cinq journées, les Kerels sont en 5e position au classement avec 9 points, de deux moins qu'Eupen, le nouveau leader après son succès 1-4 à OHL. Saint-Trond est 15e (4 points). La défaite à Eupen a fait trois victimes à Saint-Trond: Nelson Balongo, qui est blessé, Maximiliano Caufriez et Rocco Reitz ont cédé leur place à Aboubakary Koita, Jorge Teixeira et Steve De Ridder. Chez les Kerels, Mohamed Badamosi et Aleksandar Radovanovic ont effectué leur retour aux dépens de Lucas Rougeaux et Timothy Derijck. Daniel Schmidt, le gardien des Canaris, a compris qu'il n'enregistrait pas sa deuxième clean sheet de la saison: après 36 secondes seulement, une mauvaise relance de De Ridder est tombée sur le pied droit de Selemani, qui a servi une douche froide aux visités (1ère, 0-1). La défense trudonnaire a encore ramé pendant quelques minutes avant que ses attaquants ne parviennent à garder le ballon devant. Sur une frappe en un temps, Daiki Hashioka a vu le gardien courtraisien Marko Ilic laisser glisser le ballon entre ses doigts mais le but a été annulé par le VAR à cause d'un hors-jeu préalable de Ko Matsubara, l'auteur de l'assist (14e). Comme cela ne roulait pas pour les Canaris, Bernd Hollerbach a sorti son capitaine De Ridder, qui a été averti, pour Reitz (27e). Le jeu offensif de Saint-Trond ne s'est pas bonifié pour autant: Ilombe Mboyo était bien esseulé devant alors que Yuma Suzuki, auteur de 17 buts la saison dernière, se morfondait en tribune. A la reprise, Saint-Trond s'est tout de même montré plus entreprenant mais le tir de Matsubara n'était pas cadré (48e) et celui de Christian Brüls a manqué de puissance (49e). En plus, Koita a poussé le ballon trop loin dans les seize mètres (50e). Pour augmenter la pression, le coach hesbignon a lancé Caufriez à la place de Koita (65e) et puis, Liberato Cacace et Stan Van Dessel ont remplacé Hashioka et Matsubara (69e). La manoeuvre avait du bon mais Caufriez n'a pas profité d'une erreur de Radovanovic (73e) et sur un centre de Van Dessel, Mboyo a vu sa reprise de la tête dans l'angle opposé être déviée par Ilic (78e). Le gardien serbe s'est encore montré attentif sur une frappe de Teixeira (83e). Par contre, Gueye, qui était monté au jeu (59e), a assuré le troisième succès des Courtraisiens (90e+3, 0-2). (Belga)