En allumant des fumigènes, les Storm Ultras ont demandé à Charleroi "d'avoir le feu sacré". Le message semblait être bien passé car les Zèbres ont mis à mal la défense malinoise. Mais un tir d'Anass Zaroury a été dévié in extrémis par Sandy Walsh (4e) et sur corner, Marco Illaimaharitra a servi Jules Van Cleemput dont Gaëtan Coucke a sorti le coup de tête grâce à un joli bond (5e). Ironie du sort c'est Nikola Storm, qui a ouvert la marque: servi par Hugo Cuypers, l'attaquant malinois a inscrit son sixième but de la saison, dans cinq matches d'affilée (20e, 0-1). A la mi-temps chez les Carolos, Jackson Tchatchoua, qui avait été averti (34e), a cédé sa place à Karim Zedadka, qui est bien entré au jeu. Le Français a déposé le ballon sur la tête de Mamadou Fall, qui n'a pas cadré sa reprise (47e). Charleroi a continué à dominer mais paradoxalement, cela ne débouchait pas sur des occasions face à des Malinois, qui ne bougeaient pas d'un pouce en défense et ne faisaient pas grand-chose offensivement. Mais il a suffi d'une percée de Jordi Vanlerberghe pour assurer la victoire des Malinois (81e, 0-2). En plus, Ferdy Druijf a manqué un penalty, Hervé Koffi ayant choisi le bon coin (90e+4). Dans son stade, Genk a pris un départ tranquille avec une passe de Paul Onuachu pour Gerardo Arteaga, qui a tiré sur Guillaume Dietsch (6e). De l'autre côté, Georges Mikautadze a tenté sa chance de loin et Maarten Vandevoordt est également entré en action (11e). Les Limbourgeois ont petit à petit pris le dessus, mais ils multipliaient les approximations à l'image d'Onuachu, qui a manqué la transformation d'un penalty (33e) avant de louper son tir alors qu'il était bien placé (34e). Le buteur nigérian a alors réglé sa mire et a signé un doublé juste avant le repos (42e, 44e). A la reprise, Onuachu a signé un hat-trick sur un penalty accordé pour une faute de Morgan Poaty sur Joseph Paintsil (49e, 3-0). Du coup, il occupe la deuxième place du classement des buteurs avec 9 buts, deux de moins que Michael Frey de l'Antwerp. (Belga)

En allumant des fumigènes, les Storm Ultras ont demandé à Charleroi "d'avoir le feu sacré". Le message semblait être bien passé car les Zèbres ont mis à mal la défense malinoise. Mais un tir d'Anass Zaroury a été dévié in extrémis par Sandy Walsh (4e) et sur corner, Marco Illaimaharitra a servi Jules Van Cleemput dont Gaëtan Coucke a sorti le coup de tête grâce à un joli bond (5e). Ironie du sort c'est Nikola Storm, qui a ouvert la marque: servi par Hugo Cuypers, l'attaquant malinois a inscrit son sixième but de la saison, dans cinq matches d'affilée (20e, 0-1). A la mi-temps chez les Carolos, Jackson Tchatchoua, qui avait été averti (34e), a cédé sa place à Karim Zedadka, qui est bien entré au jeu. Le Français a déposé le ballon sur la tête de Mamadou Fall, qui n'a pas cadré sa reprise (47e). Charleroi a continué à dominer mais paradoxalement, cela ne débouchait pas sur des occasions face à des Malinois, qui ne bougeaient pas d'un pouce en défense et ne faisaient pas grand-chose offensivement. Mais il a suffi d'une percée de Jordi Vanlerberghe pour assurer la victoire des Malinois (81e, 0-2). En plus, Ferdy Druijf a manqué un penalty, Hervé Koffi ayant choisi le bon coin (90e+4). Dans son stade, Genk a pris un départ tranquille avec une passe de Paul Onuachu pour Gerardo Arteaga, qui a tiré sur Guillaume Dietsch (6e). De l'autre côté, Georges Mikautadze a tenté sa chance de loin et Maarten Vandevoordt est également entré en action (11e). Les Limbourgeois ont petit à petit pris le dessus, mais ils multipliaient les approximations à l'image d'Onuachu, qui a manqué la transformation d'un penalty (33e) avant de louper son tir alors qu'il était bien placé (34e). Le buteur nigérian a alors réglé sa mire et a signé un doublé juste avant le repos (42e, 44e). A la reprise, Onuachu a signé un hat-trick sur un penalty accordé pour une faute de Morgan Poaty sur Joseph Paintsil (49e, 3-0). Du coup, il occupe la deuxième place du classement des buteurs avec 9 buts, deux de moins que Michael Frey de l'Antwerp. (Belga)