Après un tifo et une minute d'applaudissements à la mémoire de Georget Bertoncello, le Zèbre du XXe Siècle, Charleroi a pris un départ lancé malgré les absences de Younes Delfi et Christophe Diandy blessés et Dorian Dessoleil suspendu. Fall, qui faisait son retour dans le onze de base, a mené un contre rapide mais Nicholson a tiré a côté du ballon et Kaveh Rezaei l'a expédié sur un défenseur adverse (5e).

Avec Massimo Bruno, Nicholson, Ryota Morioka, Rezaei et Fall, Charleroi a pressé Ostende, qui tentait de faire baisser le rythme. Une ambition vite anéantie par une longue balle d'Ilaimaharitra, qui a isolé Rezaei. L'Iranien a alors servi Nicholson, qui a contourné Wout Faes avant de placer le ballon dans le coin inférieur gauche de Fabrice Ondoa (32e, 1-0). Cette année, les Kustboys n'ont pas encaissé qu'une seule fois, lors des playoffs 2 contre Westerlo en avril (0-0). Nicolas Penneteau a par contre sauvé les Zèbres en gagnant son duel avec Kevin Vandendriessche, qui avait bénéficié d'une perte de balle de Steeven Willems (38e).

Si Ostende a subi en première période, il n'a pas existé en seconde malgré les montées au jeu de Fashion Sakala et Idrissa Sylla à la place de Renato Neto et Ronald Vargas (46e). Sur un coup de coin, Ndenbe a même dévié le ballon dans son propre but en voulant devancer Nicholson (51e, 2-0). C'est encore sur corner que Fall a alourdi l'addition (58e, 3-0). Malgré une belle intervention sur un tir de Nicholson, Ondoa n'était pas dans un grand jour. Le gardien camerounais a commis un penalty sur Bruno qu'Ilaimaharitra a transformé (72e, 4-0). A Charleroi tout le monde a participé à la fête même les réservistes: monté au jeu (78e), Tsadjout a trompé son compatriote (81, 5-0). (SPF, GEN, RIB, DTC, fr)

Après un tifo et une minute d'applaudissements à la mémoire de Georget Bertoncello, le Zèbre du XXe Siècle, Charleroi a pris un départ lancé malgré les absences de Younes Delfi et Christophe Diandy blessés et Dorian Dessoleil suspendu. Fall, qui faisait son retour dans le onze de base, a mené un contre rapide mais Nicholson a tiré a côté du ballon et Kaveh Rezaei l'a expédié sur un défenseur adverse (5e). Avec Massimo Bruno, Nicholson, Ryota Morioka, Rezaei et Fall, Charleroi a pressé Ostende, qui tentait de faire baisser le rythme. Une ambition vite anéantie par une longue balle d'Ilaimaharitra, qui a isolé Rezaei. L'Iranien a alors servi Nicholson, qui a contourné Wout Faes avant de placer le ballon dans le coin inférieur gauche de Fabrice Ondoa (32e, 1-0). Cette année, les Kustboys n'ont pas encaissé qu'une seule fois, lors des playoffs 2 contre Westerlo en avril (0-0). Nicolas Penneteau a par contre sauvé les Zèbres en gagnant son duel avec Kevin Vandendriessche, qui avait bénéficié d'une perte de balle de Steeven Willems (38e). Si Ostende a subi en première période, il n'a pas existé en seconde malgré les montées au jeu de Fashion Sakala et Idrissa Sylla à la place de Renato Neto et Ronald Vargas (46e). Sur un coup de coin, Ndenbe a même dévié le ballon dans son propre but en voulant devancer Nicholson (51e, 2-0). C'est encore sur corner que Fall a alourdi l'addition (58e, 3-0). Malgré une belle intervention sur un tir de Nicholson, Ondoa n'était pas dans un grand jour. Le gardien camerounais a commis un penalty sur Bruno qu'Ilaimaharitra a transformé (72e, 4-0). A Charleroi tout le monde a participé à la fête même les réservistes: monté au jeu (78e), Tsadjout a trompé son compatriote (81, 5-0). (SPF, GEN, RIB, DTC, fr)