Des incidents se sont produits vendredi dernier lors du match nul entre le Standard et le Sporting de Charleroi (0-0) comptant pour la 4e journée de championnat. Les supporters de Charleroi ont lancé des fumigènes sur la pelouse avant le début de la rencontre, un fumigène a atterri aussi dans une partie de tribune réservée aux supporters du Standard. Le club carolo est convoqué mardi prochain (13h00) devant la Commission des Litiges. L'an dernier, au stade du Pays de Charleroi cette fois, des incidents avaient émaillé la rencontre entre Charleroi et le Standard (2-3). La partie, disputée le 25 octobre, avait notamment été interrompue à 2-1 lorsqu'un fumigène a été lancé sur la pelouse. Après une longue procédure concernant les deux clubs, le Standard avait été condamné le 2 mars à disputer une rencontre à huis-clos. Elle le fut au début du championnat actuel, lors de la deuxième journée face à Saint-Trond, disputé devant des tribunes vides (2-0). (Belga)

Des incidents se sont produits vendredi dernier lors du match nul entre le Standard et le Sporting de Charleroi (0-0) comptant pour la 4e journée de championnat. Les supporters de Charleroi ont lancé des fumigènes sur la pelouse avant le début de la rencontre, un fumigène a atterri aussi dans une partie de tribune réservée aux supporters du Standard. Le club carolo est convoqué mardi prochain (13h00) devant la Commission des Litiges. L'an dernier, au stade du Pays de Charleroi cette fois, des incidents avaient émaillé la rencontre entre Charleroi et le Standard (2-3). La partie, disputée le 25 octobre, avait notamment été interrompue à 2-1 lorsqu'un fumigène a été lancé sur la pelouse. Après une longue procédure concernant les deux clubs, le Standard avait été condamné le 2 mars à disputer une rencontre à huis-clos. Elle le fut au début du championnat actuel, lors de la deuxième journée face à Saint-Trond, disputé devant des tribunes vides (2-0). (Belga)