Samedi encore, à 18h30, le Cercle Bruges et le FC Seraing accueilleront respectivement OH Louvain et Malines. A 20h45, Eupen affrontera Anderlecht. Comme les deux équipes s'étaient imposées le week-end précédent, un seul changement a été apporté à Charleroi où Ali Gholizadeh a pris la place de Guillaume Gillet. La présence d'un élément offensif en plus n'a cependant pas incité les Zèbres à se précipiter sur le ballon. On n'avait pas encore eu droit à une première occasion de but quand Lawrence Visser a accordé un penalty à Charleroi pour une faute de main de Junior Pius mais alerté par le VAR, l'arbitre est revenu sur sa décision (11e). Si les Carolos ont insisté, Dorian, Dessoleil, qui fêtait son 200e match (18e), et Anass Zarroury (21e) n'ont pas cadré leurs frappes. Dans l'autre camp, Christian Brüls a été plus précis mais son envoi n'a pas troublé Hervé Kiffi (28e). Par contre, les duels ont été intenses et l'arbitre a sorti deux cartes jaunes pour les Trudonnaires Chris Durkin (21e) et Maximilaino Cafriez (34e) et une pour Gholizadeh (43e). Quant au Canari Aboubakary Koita, il a été averti pour rouspétance à la rentrée au vestiaire. A la reprise, les Zèbres ont tenté d'éviter que le jeu stagne au milieu du terrain. Auteur d'une bonne percée, Marco Ilaimaharitra a vu sa frappe déviée en corner par Durkin, qui s'est jeté devant le ballon (48e). Saint-Trond a répliqué par Nelson Balongo mais le tir du Congolais, qui a remplacé Koita (49e), a été dévié en corner par Koffi (51e). Alors que l'on pensait que le match allait s'mballer, on a assisté au même scénario qu'en première période avec une accalmie après des premières minutes animées. Pour changer cela, Ward Still a lancé Shamar Nicholson pour Chris Bedia (58e). Le coach visité a encore fait monter au jeu Jackson Tchatchoua et Gillet à la place de Jules Van Cleemput et Gholizadeh (70e). Avec Charleroi à la relance, la rencontre a gardé suspense mais Ryota Morioka a trop croisé sa frappe (82e) et Nicholson a tiré à bout portant au-dessus du but (85e). Sur un centre de Tchatchoua, l'attaquant jamaïcain a été devancé par le gardien adverse Schmidt et Still aura attendu en vain une frappe cadrée de son équipe. (Belga)

Samedi encore, à 18h30, le Cercle Bruges et le FC Seraing accueilleront respectivement OH Louvain et Malines. A 20h45, Eupen affrontera Anderlecht. Comme les deux équipes s'étaient imposées le week-end précédent, un seul changement a été apporté à Charleroi où Ali Gholizadeh a pris la place de Guillaume Gillet. La présence d'un élément offensif en plus n'a cependant pas incité les Zèbres à se précipiter sur le ballon. On n'avait pas encore eu droit à une première occasion de but quand Lawrence Visser a accordé un penalty à Charleroi pour une faute de main de Junior Pius mais alerté par le VAR, l'arbitre est revenu sur sa décision (11e). Si les Carolos ont insisté, Dorian, Dessoleil, qui fêtait son 200e match (18e), et Anass Zarroury (21e) n'ont pas cadré leurs frappes. Dans l'autre camp, Christian Brüls a été plus précis mais son envoi n'a pas troublé Hervé Kiffi (28e). Par contre, les duels ont été intenses et l'arbitre a sorti deux cartes jaunes pour les Trudonnaires Chris Durkin (21e) et Maximilaino Cafriez (34e) et une pour Gholizadeh (43e). Quant au Canari Aboubakary Koita, il a été averti pour rouspétance à la rentrée au vestiaire. A la reprise, les Zèbres ont tenté d'éviter que le jeu stagne au milieu du terrain. Auteur d'une bonne percée, Marco Ilaimaharitra a vu sa frappe déviée en corner par Durkin, qui s'est jeté devant le ballon (48e). Saint-Trond a répliqué par Nelson Balongo mais le tir du Congolais, qui a remplacé Koita (49e), a été dévié en corner par Koffi (51e). Alors que l'on pensait que le match allait s'mballer, on a assisté au même scénario qu'en première période avec une accalmie après des premières minutes animées. Pour changer cela, Ward Still a lancé Shamar Nicholson pour Chris Bedia (58e). Le coach visité a encore fait monter au jeu Jackson Tchatchoua et Gillet à la place de Jules Van Cleemput et Gholizadeh (70e). Avec Charleroi à la relance, la rencontre a gardé suspense mais Ryota Morioka a trop croisé sa frappe (82e) et Nicholson a tiré à bout portant au-dessus du but (85e). Sur un centre de Tchatchoua, l'attaquant jamaïcain a été devancé par le gardien adverse Schmidt et Still aura attendu en vain une frappe cadrée de son équipe. (Belga)