Les Carolos ont pris le meilleur départ dans cette rencontre sans réel enjeu entre deux équipes déjà qualifiées pour les playoffs I. L'entraîneur liégeois Michel Preud'homme, suspendu, a assisté au duel depuis les tribunes. Les Zèbres ont mis le nez à la fenêtre grâce à un coup franc de Kaveh Rezaei (4e) et une frappe de Shamar Nicholson (8e). Samuel Bastien a signé l'unique occasion liégeoise dans le premier acte sur un tir à la 11e minute. Dominateur, Charleroi a été logiquement récompensé grâce à un coup franc direct signé Dorian Dessoleil (1-0, 32e). Impuissant sur le but d'ouverture, Arnaud Bodart a sorti une belle parade, empêchant Ali Gholizadeh de doubler la marque (38e). Grâce à une récupération haute signée Ryota Morioka, Charleroi a un peu plus enfoncé les Mosans au terme du quatrième quart d'heure de jeu. Une subtile talonnade de Gholizadeh a mis Nicholson sur orbite, qui n'a pas tremblé face à Bodart (2-0, 57e). Malgré les montées au jeu de Felipe Avenatti et Aleksandar Boljevic, le Standard, avec un seul tir cadré sur l'ensemble du match, n'a pas été capable de réagir. Charleroi, qui n'avait plus battu le Standard depuis avril 2015, profite de ce succès mérité pour grimper sur le podium du championnat. Quant au Standard, il marque le pas et perd deux places au classement. Les Liégeois restaient pourtant sur un partage contre le Club de Bruges et des victoires à Genk et contre l'Antwerp. Le duel entre le Cercle de Bruges (15e, 20 pts) et La Gantoise (2e, 55 pts) viendra ponctuer la journée. (Belga)

Les Carolos ont pris le meilleur départ dans cette rencontre sans réel enjeu entre deux équipes déjà qualifiées pour les playoffs I. L'entraîneur liégeois Michel Preud'homme, suspendu, a assisté au duel depuis les tribunes. Les Zèbres ont mis le nez à la fenêtre grâce à un coup franc de Kaveh Rezaei (4e) et une frappe de Shamar Nicholson (8e). Samuel Bastien a signé l'unique occasion liégeoise dans le premier acte sur un tir à la 11e minute. Dominateur, Charleroi a été logiquement récompensé grâce à un coup franc direct signé Dorian Dessoleil (1-0, 32e). Impuissant sur le but d'ouverture, Arnaud Bodart a sorti une belle parade, empêchant Ali Gholizadeh de doubler la marque (38e). Grâce à une récupération haute signée Ryota Morioka, Charleroi a un peu plus enfoncé les Mosans au terme du quatrième quart d'heure de jeu. Une subtile talonnade de Gholizadeh a mis Nicholson sur orbite, qui n'a pas tremblé face à Bodart (2-0, 57e). Malgré les montées au jeu de Felipe Avenatti et Aleksandar Boljevic, le Standard, avec un seul tir cadré sur l'ensemble du match, n'a pas été capable de réagir. Charleroi, qui n'avait plus battu le Standard depuis avril 2015, profite de ce succès mérité pour grimper sur le podium du championnat. Quant au Standard, il marque le pas et perd deux places au classement. Les Liégeois restaient pourtant sur un partage contre le Club de Bruges et des victoires à Genk et contre l'Antwerp. Le duel entre le Cercle de Bruges (15e, 20 pts) et La Gantoise (2e, 55 pts) viendra ponctuer la journée. (Belga)