Battus 6-0 jeudi par Bruges, les Carolos se présentaient devant leur public avec six changements dans leur onze de base. Attentistes dans le premier quart d'heure, ils ont pu compter sur Penneteau et un poteau de Kubo pour rester dans le match. Patients, les hommes de Felice Mazzu ont pris à défaut la défense gantoise lors d'un contre parfaitement mené et conclu par une frappe en pleine course de Fall (22e). Un but qui a perturbé les Buffalos, incapables de se montrer à nouveau dangereux avant la pause. Déterminée, l'équipe d'Yves Vanderhaeghe a entamé la deuxième période avec deux belles occasions mais c'est une nouvelle fois Charleroi qui a alimenté le marquoir. Sur une passe en profondeur millimétrée d'Ilaimaharitra, Pollet s'est présenté devant Kalinic et a enroulé le ballon du gauche au deuxième poteau pour le 2-0. Comme souvent en 2018, les Carolos se sont ensuite compliqué la tâche. Une perte de balle a ainsi lancé une offensive gantoise qui s'est conclue par une déviation sur son propre poteau de Dessoleil et une reprise instantanée de Kubo pour la but du 2-1 (60e). Acculé dans le dernière demi-heure, Charleroi finira par résister et décrocher une victoire libératrice. (Belga)

Battus 6-0 jeudi par Bruges, les Carolos se présentaient devant leur public avec six changements dans leur onze de base. Attentistes dans le premier quart d'heure, ils ont pu compter sur Penneteau et un poteau de Kubo pour rester dans le match. Patients, les hommes de Felice Mazzu ont pris à défaut la défense gantoise lors d'un contre parfaitement mené et conclu par une frappe en pleine course de Fall (22e). Un but qui a perturbé les Buffalos, incapables de se montrer à nouveau dangereux avant la pause. Déterminée, l'équipe d'Yves Vanderhaeghe a entamé la deuxième période avec deux belles occasions mais c'est une nouvelle fois Charleroi qui a alimenté le marquoir. Sur une passe en profondeur millimétrée d'Ilaimaharitra, Pollet s'est présenté devant Kalinic et a enroulé le ballon du gauche au deuxième poteau pour le 2-0. Comme souvent en 2018, les Carolos se sont ensuite compliqué la tâche. Une perte de balle a ainsi lancé une offensive gantoise qui s'est conclue par une déviation sur son propre poteau de Dessoleil et une reprise instantanée de Kubo pour la but du 2-1 (60e). Acculé dans le dernière demi-heure, Charleroi finira par résister et décrocher une victoire libératrice. (Belga)