Simon Mignolet et Van Crombrugge, deux des gardiens de Roberto Martinez, n'ont pas longtemps gardé leurs filets inviolés dimanche. Dès la 5e minute, en effet, l'ancien Red venu à la rencontre de Francis Amuzu, lancé en profondeur par Yari Verschaeren, ne pouvait empêcher le ballon de rouler vers Nacer Chadli (0-1). Une minute plus tard Emmanuel Dennis voyait le gardien anderlechtois détourner sa reprise de la tête vers Diatta, dont le poteau renvoya la frappe sur le malchanceux Van Crombrugge (1-1). L'ex-Eupenois se distingua ensuite pour neutraliser des essais de Percy Tau (13e) et - surtout - de Matej Mitrovic (14e). Bruges poussait tant et plus, comme il en a l'habitude au Jan Breydel. Mais la défense d'Anderlecht, pourtant souvent surprise par les longues balles vers l'avant, ne cédait pas. Tau, le meilleur blauw en zwart, contraint de reculer, n'a ainsi pas été en mesure d'exploiter un centre d'Eduard Sobol à la 23e. Tau lança ensuite Dennis qui aux prises avec Luckassen, envoya le ballon dans le petit filet (43e). La même phase ou à peu près, un petit quart d'heure plus tard, tourna à l'avantage de Van Crombrugge, qui sauva du pied gauche (55e). C'en était trop aux yeux de Philippe Clement, qui rappela sur le banc l'attaquant nigérian, furieux, pour lancer Lois Openda dans la bagarre. En théorie cette déferlante brugeoise devait tôt ou tard finir par payer. D'autant que Luckassen, seul devant Mignolet, manqua l'occasion en or de redonner l'avantage aux mauves en tirant sur le gardien brugeois (63e). Van Crombrugge repoussa encore un tir à bout portant de Vanaken (67e), avant de finalement s'incliner devant Krepin Diatta (2-1, 69e). Il aura été héroïque, mais à l'impossible, nul n'est tenu. Anderlecht, treizième avec 5 points, a maintenant tout intérêt à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe, mercredi (20h45) au Beerschot. Avec peut-être Vincent Kompany, sur le banc dimanche à Bruges, où il a - enfin - relancé Adrien Trebel! (Belga)