Dans cette opposition déséquilibrée sur papier, ce sont les Brugeois qui se montraient les premiers, par l'intermédiaire d'Eduard Sobol dont la percée dans la surface trudonnaire finissait dans les gants de Daniel Schmidt. Dominé territorialement par Bruges, Saint-Trond devait espérer une contre-attaque pour créer le danger, c'était le cas lorsque Yuma Suzuki servait Duckens Nazon mais la frappe de l'attaquant haïtien était déviée en corner par Simon Mignolet. Les Blauw en Zwart peinaient à concrétiser leur possession de balle qui restait stérile. Mats Rits envoyait une frappe timide dans les bras de Daniel Schmidt (39e) et cela se rapprochait légèrement quand, après une belle séquence, Sobol envoyait une frappe au dessus des buts (41e). Mais ce sont les Trudonnaires qui se montraient à nouveau les plus dangereux, avec un coup-franc de Pol Garcia, détourné par un Mignolet attentif (45e). Bien décidés à ne pas gaspiller de points, les Brugeois revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions. Il fallait moins d'une minute à Noa Lang pour se montrer dangereux mais sa frappe était trop croisée (46e). C'est finalement un remplaçant, David Okereke, entré au jeu trois minutes auparavant, qui ouvrait le score en glissant le ballon en dessous de Schmidt (57e). Cela se jouait à une poignée de centimètres pour qu'Hans Vanaken ne double la mise, dix minutes plus tard, sur un service de Charles De Ketelaere (67e). Une fois n'est pas coutume, Hans Vanaken quittait alors ses coéquipiers, en prévision de la rencontre décisive de Ligue des Champions face à la Lazio mardi. En toute fin de match, Noa Lang était à deux doigts de mettre définitivement les Brugeois à l'abri mais sa frappe frôlait le poteau de Schmidt. Grâce à ces trois points, les Brugeois (30 points) prennent la tête du classement et dépassent donc provisoirement le Beerschot et Genk, 28 points chacun, qui affrontent respectivement Eupen et l'Antwerp dimanche. Saint-Trond est 17e avec 11 unités. (Belga)

Dans cette opposition déséquilibrée sur papier, ce sont les Brugeois qui se montraient les premiers, par l'intermédiaire d'Eduard Sobol dont la percée dans la surface trudonnaire finissait dans les gants de Daniel Schmidt. Dominé territorialement par Bruges, Saint-Trond devait espérer une contre-attaque pour créer le danger, c'était le cas lorsque Yuma Suzuki servait Duckens Nazon mais la frappe de l'attaquant haïtien était déviée en corner par Simon Mignolet. Les Blauw en Zwart peinaient à concrétiser leur possession de balle qui restait stérile. Mats Rits envoyait une frappe timide dans les bras de Daniel Schmidt (39e) et cela se rapprochait légèrement quand, après une belle séquence, Sobol envoyait une frappe au dessus des buts (41e). Mais ce sont les Trudonnaires qui se montraient à nouveau les plus dangereux, avec un coup-franc de Pol Garcia, détourné par un Mignolet attentif (45e). Bien décidés à ne pas gaspiller de points, les Brugeois revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions. Il fallait moins d'une minute à Noa Lang pour se montrer dangereux mais sa frappe était trop croisée (46e). C'est finalement un remplaçant, David Okereke, entré au jeu trois minutes auparavant, qui ouvrait le score en glissant le ballon en dessous de Schmidt (57e). Cela se jouait à une poignée de centimètres pour qu'Hans Vanaken ne double la mise, dix minutes plus tard, sur un service de Charles De Ketelaere (67e). Une fois n'est pas coutume, Hans Vanaken quittait alors ses coéquipiers, en prévision de la rencontre décisive de Ligue des Champions face à la Lazio mardi. En toute fin de match, Noa Lang était à deux doigts de mettre définitivement les Brugeois à l'abri mais sa frappe frôlait le poteau de Schmidt. Grâce à ces trois points, les Brugeois (30 points) prennent la tête du classement et dépassent donc provisoirement le Beerschot et Genk, 28 points chacun, qui affrontent respectivement Eupen et l'Antwerp dimanche. Saint-Trond est 17e avec 11 unités. (Belga)