Bram Castro a souvent franchi la frontière belgo-néerlandaise au cours de sa carrière. Après avoir débuté sa carrière en 2001 à Genk, il a joué à Saint-Trond de 2002 à 2005, avant de passer six ans aux Pays-Bas, d'abord à Roda JC (2005-2010) puis un an au PSV. Revenu à Saint-Trond en 2011, il est reparti Outre-Moerdijk un an plus tard et a joué deux ans au MVV Maastricht (2012-2014) et quatre ans à Heracles Almelo (2014-2018). Il avait signé à Malines en 2018 alors que le club était en D1B. Il a joué huit matches la saison dernière avec Malines, qui ne l'a pas conservé. "J'ai eu de chouettes moments à Malines mais mon contrat est arrivé à son terme la saison dernière. Je me sentais encore assez frais pour poursuivre ma carrière et je suis heureux de le faire à Ostende. Avec mon expérience, je vais assister du mieux que je peux les jeunes joueurs", déclare Bram Castro. (Belga)

Bram Castro a souvent franchi la frontière belgo-néerlandaise au cours de sa carrière. Après avoir débuté sa carrière en 2001 à Genk, il a joué à Saint-Trond de 2002 à 2005, avant de passer six ans aux Pays-Bas, d'abord à Roda JC (2005-2010) puis un an au PSV. Revenu à Saint-Trond en 2011, il est reparti Outre-Moerdijk un an plus tard et a joué deux ans au MVV Maastricht (2012-2014) et quatre ans à Heracles Almelo (2014-2018). Il avait signé à Malines en 2018 alors que le club était en D1B. Il a joué huit matches la saison dernière avec Malines, qui ne l'a pas conservé. "J'ai eu de chouettes moments à Malines mais mon contrat est arrivé à son terme la saison dernière. Je me sentais encore assez frais pour poursuivre ma carrière et je suis heureux de le faire à Ostende. Avec mon expérience, je vais assister du mieux que je peux les jeunes joueurs", déclare Bram Castro. (Belga)