Un "supporter" du Standard avec jeté un objet sur le terrain à la 45e minute et un fumigène avait atterri près du point de corner, une minute plus tard, selon le délégué du match. Devant la chambre d'appel, le Standard avait contesté la gravité de la sanction qu'il qualifiait de "disproportionnée", alors que les poursuites à son encontre suite à ces "prétendus incidents" lui paraissaient "absurdes". Une plaidoierie qui a convaincu la Chambre d'appel de la Commission des litiges, laquelle a déclaré ces poursuites "irrecevable". "Sans surprise", souligne-t-on au Standard. (Belga)

Un "supporter" du Standard avec jeté un objet sur le terrain à la 45e minute et un fumigène avait atterri près du point de corner, une minute plus tard, selon le délégué du match. Devant la chambre d'appel, le Standard avait contesté la gravité de la sanction qu'il qualifiait de "disproportionnée", alors que les poursuites à son encontre suite à ces "prétendus incidents" lui paraissaient "absurdes". Une plaidoierie qui a convaincu la Chambre d'appel de la Commission des litiges, laquelle a déclaré ces poursuites "irrecevable". "Sans surprise", souligne-t-on au Standard. (Belga)