Après dix-huit minutes, Cristian Kouamé et Lior Refaelov avaient contraint Guillaume Dietsch à se retourner à deux reprises. L'Ivoirien inscrivait son 4e but de la saison dès la 16e, servi par Murillo (0-1). Deux minutes plus tard, en fin renard Lior Refaelov surgissait au premier poteau pour prolonger un centre de Sergio Gomez (0-2). Anderlecht avait trouvé la récompense de ses bonnes intentions offensives et de son jeu en profondeur et face à des Métallos qui misaient avant tout sur la contre-attaque mais qui n'eurent que peu l'occasion d'en profiter. L'addition était loin d'être finale. Après un premier raté de peu de Joshua Zirkzee (37e), le Néerlandais, sur une passe de Olsson, logeait le ballon dans la lucarne sérésienne d'un tir à l'entrée du rectangle peu avant la pause et signait son 8e but de la campagne (0-3, 44e). La seconde période confirma la mainmise anderlechtoise. Jamais Seraing ne réussit à prendre l'initiative ou même à profiter d'un rare ballon perdu par leurs visiteurs. Personne ne fut dès lors surpris quand Anouar Ait El Hadj porta le score à 0-4 (73e). L'exclusion de Dietsch (82e) pour une faute qui provoqua le penalty du 0-5, signé Benito Raman (85e) ne changea rien. Anderlecht signait son plus large succès en championnat depuis trois mois et le 7-2 infligé à Malines le 12 septembre. Il n'avait plus préservé ses filets depuis le 19 septembre au Standard. Deux performances qui lancent le deuxième tour du RSCA de la meilleure des manières. (Belga)

Après dix-huit minutes, Cristian Kouamé et Lior Refaelov avaient contraint Guillaume Dietsch à se retourner à deux reprises. L'Ivoirien inscrivait son 4e but de la saison dès la 16e, servi par Murillo (0-1). Deux minutes plus tard, en fin renard Lior Refaelov surgissait au premier poteau pour prolonger un centre de Sergio Gomez (0-2). Anderlecht avait trouvé la récompense de ses bonnes intentions offensives et de son jeu en profondeur et face à des Métallos qui misaient avant tout sur la contre-attaque mais qui n'eurent que peu l'occasion d'en profiter. L'addition était loin d'être finale. Après un premier raté de peu de Joshua Zirkzee (37e), le Néerlandais, sur une passe de Olsson, logeait le ballon dans la lucarne sérésienne d'un tir à l'entrée du rectangle peu avant la pause et signait son 8e but de la campagne (0-3, 44e). La seconde période confirma la mainmise anderlechtoise. Jamais Seraing ne réussit à prendre l'initiative ou même à profiter d'un rare ballon perdu par leurs visiteurs. Personne ne fut dès lors surpris quand Anouar Ait El Hadj porta le score à 0-4 (73e). L'exclusion de Dietsch (82e) pour une faute qui provoqua le penalty du 0-5, signé Benito Raman (85e) ne changea rien. Anderlecht signait son plus large succès en championnat depuis trois mois et le 7-2 infligé à Malines le 12 septembre. Il n'avait plus préservé ses filets depuis le 19 septembre au Standard. Deux performances qui lancent le deuxième tour du RSCA de la meilleure des manières. (Belga)