Pieter Gerkens, un produit de l'Ecole des Jeunes de Genk, aurait pu et dû donner l'avance à Anderlecht dès la 1e minute. Mais l'ex-Trudonnaire, pourtant idéalement servi au deuxième piquet par Dennis Appiah, frappa du gauche à côté du goal... vide. Alejandro Pozuelo centra vers la tête de Siebe Schrijvers dont la reprise fut détournée en corner par Olivier Deschacht dans l'autre rectangle, à la 3e . Le gardien des mauves Matz Sels a été contraint de neutraliser un envoi de Pozuelo en conclusion d'une belle attaque à la 11e. Chaque équipe a ensuite été sauvée par le poteau. Genk, à la 17e, après une énergique montée de Kenny Saief dont le centre avait été dévié de la tête par Gerkens. Puis Anderlecht, lorsque le jeune Dante Vanzeir, 19 ans, pour la première fois titularisé au coup d'envoi, toucha le bois extérieur après une nouvelle action lumineuse de Pozuelo à la 22e. Le public qui en avait pour son argent se demandait de quel côté allait tomber le goal d'ouverture de cette agréable rencontre. C'est le capitaine visiteur Hanni qui apporta la réponse juste avant la mi-temps en lobant habilement le gardien Danny Vukovic après un centre d'Appiah (0-1, 45e). Jere Uronen remplaçait Bojan Nastic sur le flanc gauche de la défense locale à la reprise. Genk allait toutefois se retrouver à dix dès la 54e minute lorsque Ruslan Malinovskiy, déjà averti, écopa d'un second carton jaune pour une semelle sur le genou de Saief. Edon Zhegrova et Manuel Benson relayèrent Thomas Buffel et Vanzeir pour mener l'assaut final avec des troupes fraîches, mais Anderlecht ne se laissa pas dérober son précieux gain de 3 points. Il talonne Charleroi à 2 points (45-43), et espère voir Bruges, toujours largement devant avec 54 points malgré son nul (2-2) à l'Antwerp, encore accroché ici ou là avant le play-off I. Genk, 9e avec 27 points, a pour sa part raté l'occasion de réaliser une très bonne opération, mais reste dans la course pour le top 6, à 2 points du Standard. (Belga)

Pieter Gerkens, un produit de l'Ecole des Jeunes de Genk, aurait pu et dû donner l'avance à Anderlecht dès la 1e minute. Mais l'ex-Trudonnaire, pourtant idéalement servi au deuxième piquet par Dennis Appiah, frappa du gauche à côté du goal... vide. Alejandro Pozuelo centra vers la tête de Siebe Schrijvers dont la reprise fut détournée en corner par Olivier Deschacht dans l'autre rectangle, à la 3e . Le gardien des mauves Matz Sels a été contraint de neutraliser un envoi de Pozuelo en conclusion d'une belle attaque à la 11e. Chaque équipe a ensuite été sauvée par le poteau. Genk, à la 17e, après une énergique montée de Kenny Saief dont le centre avait été dévié de la tête par Gerkens. Puis Anderlecht, lorsque le jeune Dante Vanzeir, 19 ans, pour la première fois titularisé au coup d'envoi, toucha le bois extérieur après une nouvelle action lumineuse de Pozuelo à la 22e. Le public qui en avait pour son argent se demandait de quel côté allait tomber le goal d'ouverture de cette agréable rencontre. C'est le capitaine visiteur Hanni qui apporta la réponse juste avant la mi-temps en lobant habilement le gardien Danny Vukovic après un centre d'Appiah (0-1, 45e). Jere Uronen remplaçait Bojan Nastic sur le flanc gauche de la défense locale à la reprise. Genk allait toutefois se retrouver à dix dès la 54e minute lorsque Ruslan Malinovskiy, déjà averti, écopa d'un second carton jaune pour une semelle sur le genou de Saief. Edon Zhegrova et Manuel Benson relayèrent Thomas Buffel et Vanzeir pour mener l'assaut final avec des troupes fraîches, mais Anderlecht ne se laissa pas dérober son précieux gain de 3 points. Il talonne Charleroi à 2 points (45-43), et espère voir Bruges, toujours largement devant avec 54 points malgré son nul (2-2) à l'Antwerp, encore accroché ici ou là avant le play-off I. Genk, 9e avec 27 points, a pour sa part raté l'occasion de réaliser une très bonne opération, mais reste dans la course pour le top 6, à 2 points du Standard. (Belga)