Dès l'entame de la rencontre, Rudy Camacho a donné du souci à son équipe en manquant deux interventions. Le gardien de Waasland Beveren Merveille Goblet a été tout heureux de voir Nikos Kerelis tirer sur lui (3e). Par contre, Marco Bizot n'a pas eu la même chance quand, lancé en profondeur par Zinho Gano, Seck a inscrit le premier but du championnat de Waasland (7e, 0-1). Genk est resté amorphe et Buatu lui a donné un nouveau coup sur la tête (23e, 0-2). Paradoxalement, Genk n'était pas assommé: sur service de Thomas Buffel, Karelis a réduit la marque d'une reprise de volée (35e, 1-2). Jusqu'au repos, Les Limbourgois ont continué à élever le rythme et ont bloqué toutes les initiatives waeslandiennes. La montée au jeu de Mbwana Aly Samatta à la place de Neeskens Kebano (49e) n'a pas permis à Genk de continuer son pressing. Waasland-Beveren remportait la plupart des duels et grâce à Siebe Schrijvers se montrait même montré plus dangereux (70e). Mais peu après, Beveren a avalé une pilule un peu sûre: sur un mouvement confus de Karelis et Sandy Walsh, le ballon est entré dans le but après avoir rebondi sur Jans (73e, 2-2). Genk a retrouvé de l'énergie mais Goblet a empêché Alejandro Pozuelo de jouer au héros (90e). (Belga)

Dès l'entame de la rencontre, Rudy Camacho a donné du souci à son équipe en manquant deux interventions. Le gardien de Waasland Beveren Merveille Goblet a été tout heureux de voir Nikos Kerelis tirer sur lui (3e). Par contre, Marco Bizot n'a pas eu la même chance quand, lancé en profondeur par Zinho Gano, Seck a inscrit le premier but du championnat de Waasland (7e, 0-1). Genk est resté amorphe et Buatu lui a donné un nouveau coup sur la tête (23e, 0-2). Paradoxalement, Genk n'était pas assommé: sur service de Thomas Buffel, Karelis a réduit la marque d'une reprise de volée (35e, 1-2). Jusqu'au repos, Les Limbourgois ont continué à élever le rythme et ont bloqué toutes les initiatives waeslandiennes. La montée au jeu de Mbwana Aly Samatta à la place de Neeskens Kebano (49e) n'a pas permis à Genk de continuer son pressing. Waasland-Beveren remportait la plupart des duels et grâce à Siebe Schrijvers se montrait même montré plus dangereux (70e). Mais peu après, Beveren a avalé une pilule un peu sûre: sur un mouvement confus de Karelis et Sandy Walsh, le ballon est entré dans le but après avoir rebondi sur Jans (73e, 2-2). Genk a retrouvé de l'énergie mais Goblet a empêché Alejandro Pozuelo de jouer au héros (90e). (Belga)