Hein Vanhaezebrouck, qui a reçu le Trophée Raymond Goethals avant le coup d'envoi, a préféré Neto et Danijel Milicevic à Mbark Boussoufa et Moses Simon. Lokeren a conservé son style défensif confirmé par la carte jaune reçue d'emblée par Sergiy Bolbate pour une faute sur Sven Kums (3e). Les Gantois ont tenu à relever le niveau technique et Neto (10e) a ouvert la marque au prix d'une belle pirouette (1-0). Les Buffalos ont alors passé la vitesse supérieure. Thomas Matton (14e), Depoitre (19e), Rami Gershon (24e), Dejaegere (29e) et Milicevic (34e) ont donné du souci à Davino Verhulst. Le gardien waeslandien s'est toutefois incliné (38e) sur un envoi plein d'effet au 2e poteau de Dejaegere (2-0). Harbaoui constituait le plus grand danger offensif de Lokeren. Après avoir obligé Matz Sels à sortir un ballon chaud (26e), le Tunisien a transformé un penalty accordé pour une faute de Thomas Foket sur Mario Ticinovic (2-1). A la reprise, Lokeren est remonté sur le terrain animé d'intentions plus offensives. Mais après les alertes signées Harbaoui et Georgios Galitsios, La Gantoise a repris le contrôle des opérations notamment grâce à de bonnes combinaisons entre Matton et Dejaegere, sorti en raison d'un souci aux ischio-jambiers (66e). Les Buffalos ont logiquement hérité du plus grand nombre de possibilités de but mais, sons un nouvel arrêt de Sels, Ticinovic aurait remis les deux équipes à égalité (60e). Le suspense est resté entier jusqu'à l'exclusion de Sverrir Ingi Ingason (84e), le défenseur de Lokeren. Grâce à Depoitre (90e), Gand a terminé sur une note positive un mois de février, qui l'avait vu perdre 4 matches sur cinq (3-1). Quant à Kums et Sels, ils avaient le loisir de fêter respectivement leur 28e et 24e anniversaires. (Belga)

Hein Vanhaezebrouck, qui a reçu le Trophée Raymond Goethals avant le coup d'envoi, a préféré Neto et Danijel Milicevic à Mbark Boussoufa et Moses Simon. Lokeren a conservé son style défensif confirmé par la carte jaune reçue d'emblée par Sergiy Bolbate pour une faute sur Sven Kums (3e). Les Gantois ont tenu à relever le niveau technique et Neto (10e) a ouvert la marque au prix d'une belle pirouette (1-0). Les Buffalos ont alors passé la vitesse supérieure. Thomas Matton (14e), Depoitre (19e), Rami Gershon (24e), Dejaegere (29e) et Milicevic (34e) ont donné du souci à Davino Verhulst. Le gardien waeslandien s'est toutefois incliné (38e) sur un envoi plein d'effet au 2e poteau de Dejaegere (2-0). Harbaoui constituait le plus grand danger offensif de Lokeren. Après avoir obligé Matz Sels à sortir un ballon chaud (26e), le Tunisien a transformé un penalty accordé pour une faute de Thomas Foket sur Mario Ticinovic (2-1). A la reprise, Lokeren est remonté sur le terrain animé d'intentions plus offensives. Mais après les alertes signées Harbaoui et Georgios Galitsios, La Gantoise a repris le contrôle des opérations notamment grâce à de bonnes combinaisons entre Matton et Dejaegere, sorti en raison d'un souci aux ischio-jambiers (66e). Les Buffalos ont logiquement hérité du plus grand nombre de possibilités de but mais, sons un nouvel arrêt de Sels, Ticinovic aurait remis les deux équipes à égalité (60e). Le suspense est resté entier jusqu'à l'exclusion de Sverrir Ingi Ingason (84e), le défenseur de Lokeren. Grâce à Depoitre (90e), Gand a terminé sur une note positive un mois de février, qui l'avait vu perdre 4 matches sur cinq (3-1). Quant à Kums et Sels, ils avaient le loisir de fêter respectivement leur 28e et 24e anniversaires. (Belga)