En l'absence d'Aly Samatta et Bryan Heynen, Sander Berge et José Naranjo ont reçu leur chance et Mathew Ryan a fait ses débuts en championnat. L'Australien a directement sorti un ballon chaud de Delvydas Matulevicius (2e). Genk a mis du temps à faire chauffer le moteur: la construction à partir de l'arrière n'est pas le point fort du duo Omar Colley-Sébastien Dewaest et au milieu, on ne combinait pas bien non plus. Berge a sonné le réveil des Limbourgeois en expédiant un ballon sur la transversale (13e). Après le Norvégien, Naranjo s'est mis en évidence en plaçant le ballon au fond avec style (21e, 1-0). Les renforts de Genk portaient bien leur nom puisque tout de suite après Ryan a de nouveau sauvé son équipe (23e). Avant le repos, Genk a eu l'occasion de doubler l'écart mais Leandro Trossard n'a pas cadré son envoi (34e) et Matej Delac n'a pas permis à Naranjo de signer un doublé(44e). Malgré la bonne volonté de Trossard, la seconde période n'a pas démarré à plus vive allure que la première. Mouscron est tout de même passé tout près de l'égalisation par Merjim Vojvoda (57e). Genk a répondu via un tir sur la transversale de Dewaest (68e). Delac était vraiment chanceux lorsqu'une reprise de la tête de Naranjo a rebondi sur le poteau et que le ballon a atterri dans ses mains (73e). Dans le dernier quart d'heure, Mouscron a joué à tout ou rien. Farouk Miya, le milieu zimbabwéen prêté par le Standard, ne lui a pas permis de prendre un point (86e) A Eupen, un tir sur le poteau de Steeven Langil a mis un peu d'ambiance au début de la rencontre Eupen-Waasland Beveren (4e). Les visiteurs ont pu compter sur les retours de blessure de Laszlo Köteles et Myny. Le duo s'est vite mis en évidence: le gardien a bloqué un un envoi de Jeffren (15e) et Myny a inscrit son premier but de la saison (16e, 0-1). Luis Garcia a lancé la riposte eupenoise sur coup franc (18e) et Henry Onyekuru a créé un peu de danger (31e). Mais cele ne pesait pas lourd en comparaison au solo du défenseur waeslandien Lambert Jans, qui a mis six adversaires dans le vent (33e) et surtout, le deuxième but de Myny (38e, 0-2). A la mi-temps, le coach d'Eupen a lancé Jean-Luc Dompé et Christian Brüls à la place de Jeffren et Jean Amani. Ces changements ont augmenté la puissance offensive des Pandas. Mais Brüls n'est pas parvenu à surprendre Koteles (50e) et après avoir déposé son adversaire, Onyekuru a manqué son centre (51e). Eupen avait un tout autre visage. Mais la reprise de la tête de Mamadou Sylla (53e) et le tir à bout portant de Garcia (59e) ont été contrés par Koteles. (Belga)

En l'absence d'Aly Samatta et Bryan Heynen, Sander Berge et José Naranjo ont reçu leur chance et Mathew Ryan a fait ses débuts en championnat. L'Australien a directement sorti un ballon chaud de Delvydas Matulevicius (2e). Genk a mis du temps à faire chauffer le moteur: la construction à partir de l'arrière n'est pas le point fort du duo Omar Colley-Sébastien Dewaest et au milieu, on ne combinait pas bien non plus. Berge a sonné le réveil des Limbourgeois en expédiant un ballon sur la transversale (13e). Après le Norvégien, Naranjo s'est mis en évidence en plaçant le ballon au fond avec style (21e, 1-0). Les renforts de Genk portaient bien leur nom puisque tout de suite après Ryan a de nouveau sauvé son équipe (23e). Avant le repos, Genk a eu l'occasion de doubler l'écart mais Leandro Trossard n'a pas cadré son envoi (34e) et Matej Delac n'a pas permis à Naranjo de signer un doublé(44e). Malgré la bonne volonté de Trossard, la seconde période n'a pas démarré à plus vive allure que la première. Mouscron est tout de même passé tout près de l'égalisation par Merjim Vojvoda (57e). Genk a répondu via un tir sur la transversale de Dewaest (68e). Delac était vraiment chanceux lorsqu'une reprise de la tête de Naranjo a rebondi sur le poteau et que le ballon a atterri dans ses mains (73e). Dans le dernier quart d'heure, Mouscron a joué à tout ou rien. Farouk Miya, le milieu zimbabwéen prêté par le Standard, ne lui a pas permis de prendre un point (86e) A Eupen, un tir sur le poteau de Steeven Langil a mis un peu d'ambiance au début de la rencontre Eupen-Waasland Beveren (4e). Les visiteurs ont pu compter sur les retours de blessure de Laszlo Köteles et Myny. Le duo s'est vite mis en évidence: le gardien a bloqué un un envoi de Jeffren (15e) et Myny a inscrit son premier but de la saison (16e, 0-1). Luis Garcia a lancé la riposte eupenoise sur coup franc (18e) et Henry Onyekuru a créé un peu de danger (31e). Mais cele ne pesait pas lourd en comparaison au solo du défenseur waeslandien Lambert Jans, qui a mis six adversaires dans le vent (33e) et surtout, le deuxième but de Myny (38e, 0-2). A la mi-temps, le coach d'Eupen a lancé Jean-Luc Dompé et Christian Brüls à la place de Jeffren et Jean Amani. Ces changements ont augmenté la puissance offensive des Pandas. Mais Brüls n'est pas parvenu à surprendre Koteles (50e) et après avoir déposé son adversaire, Onyekuru a manqué son centre (51e). Eupen avait un tout autre visage. Mais la reprise de la tête de Mamadou Sylla (53e) et le tir à bout portant de Garcia (59e) ont été contrés par Koteles. (Belga)