Jupiler Pro League : 10 talents à suivre

Arnaut Danjuma Groeneveld. © BELGA

Kristal Abazaj © BELGA

Anderlecht - Albanie - 1996

Malgré la concurrence féroce qui règne dans le secteur offensif mauve, le jeune talent albanais pourrait bien faire parler de lui cette saison. Sa technique, sa lourde frappe et son jeu bourré d'instinct lui permettent de partir des flancs pour trouver des ouvertures inattendues, voire de décocher des coups francs précis pour semer la terreur dans la surface adverse.

Indy Boonen © BELGA

Ostende - Belgique - 1999

Deux ans après avoir rapatrié Matthias Bossaerts, sur une voie de garage à Manchester City, le KVO tente à nouveau l'expérience avec Indy Boonen. Convaincu par Gert Verheyen de rejoindre la côte belge, cet élégant gaucher combine une protection de balle pleine de maturité avec une vista exceptionnelle, qui lui permet de trouver des ouvertures au sein de défenses bien organisées.

Ali Gholizadeh © BELGA

Charleroi - Iran - 1996

Amoureux du côté droit, depuis lequel il peut utiliser son pied gauche pour rentrer dans le jeu, le virevoltant Iranien est prêt à offrir à Felice Mazzù une version améliorée de Dodi Lukebakio. Seuls son manque de football défensif et ses difficultés avec les langues européennes peuvent l'empêcher d'être l'une des révélations de la saison. Sa vista et ses dribbles vont faire des dégâts.

Arnaut Danjuma Groeneveld © BELGA

Bruges - Pays-Bas - 1997

Attention, excès de vitesse à prévoir. Posé sur un flanc, le Néerlandais ne traîne jamais en chemin quand le ballon arrive dans ses parages. L'accélération est fulgurante, les dribbles forcément déroutants et les centres en retrait ou les frappes en bout de course ont la puissance nécessaire pour pallier dans les plus brefs délais un éventuel départ d'Anthony Limbombe.

Giorgi Kvilitaia © BELGAIMAGE

Gand - Géorgie - 1993

Du haut de son mètre 93, le longiligne Géorgien est évidemment au rendez-vous quand il s'agit de placer le front ou le pied au bout d'un centre. Le registre est plus étoffé que celui d'un simple renard des surfaces, avec une certaine aisance technique et une capacité à faire jouer ses coéquipiers que Gand cherchait en vain à la pointe de son dispositif depuis le départ de Laurent Depoitre.

Jhon Lucumi © BELGA

Genk - Colombie - 1998

Le physique exubérant du défenseur colombien suffit à impressionner. Une fois posé sur la pelouse, le remplaçant d'Omar Colley étale un registre de pompier de service, avec des tacles spectaculaires mais souvent bien sentis, une pointe de vitesse qui permet de corriger bien des défauts et des muscles indispensables pour régner dans le trafic aérien belge. À Genk, on se trompe rarement.

Gouné Niangadou © BELGA

Antwerp - Mali - 1997

Facilité technique, vision du jeu et pied gauche capable de trouver les espaces à proximité ou à longue distance : le Malien de l'Antwerp, apparu lors des play-offs 2 la saison dernière, possède toute la palette du milieu de terrain élégant qui peut mettre une rencontre à ses pieds. Une fois que la régularité s'y ajoutera, le Bosuil pourrait rapidement devenir trop petit pour lui.

Mikael Soisalo © BELGA

Zulte Waregem - Finlande - 1998

L'ailier finlandais a le dribble qui poignarde. Toujours tourné vers le but adverse, il fait parler un mix de vitesse et de puissance pour prendre le dessus sur son adversaire direct, et risque de faire des ravages au marquoir dès qu'il parviendra à conclure ses actions de la bonne manière. Sur un flanc droit où Francky Dury aime les ailiers de son registre, le grand blond pourrait bien faire des ravages.

Zinho Vanheusden © BELGAIMAGE

Standard - Belgique - 1999

Nonante minutes disputées la saison dernière face à Gand ont suffi pour convaincre la Belgique que l'avenir de sa défense était assuré. Éduqué au rigoureux football de l'Inter, cet élégant défenseur présente un style fait d'anticipations propres, d'intransigeance au contact et de calme en toutes circonstances. Le cocktail parfait du défenseur taillé pour le football du XXIe siècle.

Vitinho © BELGA

Cercle - Brésil - 1999

Sur l'aile ou dans l'axe, le Brésilien aime aller très vite. Servi par des jambes rapides et des pieds agiles, la recrue du Cercle a déjà pointé le bout de son talent chez les espoirs de la Seleção. S'il parvient à muscler son registre pour l'adapter au football d'adultes de la Pro League, les Vert et Noir pourraient bien avoir mis la main sur l'une des révélations du prochain championnat.