Jeudi, Jumbo-Visma avait annoncé renoncer à Tirreno-Adriatico et à Milan-Sanremo, deux épreuves finalement reportées vendredi. La 'Course au soleil' débute dimanche. "Cela fait mal et c'est une déception", a déclaré le directeur sportif Richard Plugge. "Mais c'est la meilleure décision que nous pouvions prendre en ce moment. En tant que direction, nous avons la responsabilité de peser soigneusement tous les risques. Ils sont trop grands maintenant. Après l'annulation des courses italiennes, Paris-Nice est la seule course qui disparaît du programme de Jumbo-Visma pour l'instant. Les autres courses seront jugées au cas par cas. "Le cyclisme a un caractère unique et les voyages et les séjours à l'hôtel sont inhérents à ce sport", ajoute Plugge. "Cela nous rend vulnérables dans cette crise du coronavirus. La santé des coureurs, du staff et du public mérite la priorité. Nous devons aussi tenir compte des circonstances qui peuvent survenir, telles que la quarantaine, la maladie ou l'hospitalisation." (Belga)

Jeudi, Jumbo-Visma avait annoncé renoncer à Tirreno-Adriatico et à Milan-Sanremo, deux épreuves finalement reportées vendredi. La 'Course au soleil' débute dimanche. "Cela fait mal et c'est une déception", a déclaré le directeur sportif Richard Plugge. "Mais c'est la meilleure décision que nous pouvions prendre en ce moment. En tant que direction, nous avons la responsabilité de peser soigneusement tous les risques. Ils sont trop grands maintenant. Après l'annulation des courses italiennes, Paris-Nice est la seule course qui disparaît du programme de Jumbo-Visma pour l'instant. Les autres courses seront jugées au cas par cas. "Le cyclisme a un caractère unique et les voyages et les séjours à l'hôtel sont inhérents à ce sport", ajoute Plugge. "Cela nous rend vulnérables dans cette crise du coronavirus. La santé des coureurs, du staff et du public mérite la priorité. Nous devons aussi tenir compte des circonstances qui peuvent survenir, telles que la quarantaine, la maladie ou l'hospitalisation." (Belga)