Le stage en Espagne des Jumbo-Visma devait s'achever le 21 janvier, mais il a été interrompu prématurément après qu'une personne de l'équipe a été testée positive au Covid-19, a indiqué Jumbo-Visma, sans préciser s'il s'agissait d'un coureur ou d'un membre de l'encadrement. Cette personne et tous ses cas-contacts ont été placés en isolement. Le nombre de cas-contacts est limité, les coureurs s'entraînant par "bulles", précise l'équipe de Wout van Aert et Primoz Roglic. "Le pire scénario s'est réalisé", déclare Mathieu Heijboer, performance manager de l'équipe. "Bien sûr, c'est un scénario que nous avions pris en compte. Nous avions déjà décidé comment agir dans pareille situation, et nous avons pris toutes sortes de mesures. Cette interruption est la meilleure option pour éviter toute propagation". Certains coureurs testés négatifs ont décidé de rentrer chez eux, d'autres continuent de s'entraîner individuellement en Espagne. "La santé de nos coureurs et de notre personnel est notre priorité", dit le directeur sportif Merijn Zeeman. "C'est pourquoi nous interrompons notre camp. Cela confirme qu'l est très difficile d'organiser ce genre d'activités par les temps qui courent. Nous assurons la partie sportive au mieux afin que les coureurs puissent poursuivre leur préparation pour la saison dans la mesure du possible. C'est dommage mais c'est la seule bonne décision". (Belga)

Le stage en Espagne des Jumbo-Visma devait s'achever le 21 janvier, mais il a été interrompu prématurément après qu'une personne de l'équipe a été testée positive au Covid-19, a indiqué Jumbo-Visma, sans préciser s'il s'agissait d'un coureur ou d'un membre de l'encadrement. Cette personne et tous ses cas-contacts ont été placés en isolement. Le nombre de cas-contacts est limité, les coureurs s'entraînant par "bulles", précise l'équipe de Wout van Aert et Primoz Roglic. "Le pire scénario s'est réalisé", déclare Mathieu Heijboer, performance manager de l'équipe. "Bien sûr, c'est un scénario que nous avions pris en compte. Nous avions déjà décidé comment agir dans pareille situation, et nous avons pris toutes sortes de mesures. Cette interruption est la meilleure option pour éviter toute propagation". Certains coureurs testés négatifs ont décidé de rentrer chez eux, d'autres continuent de s'entraîner individuellement en Espagne. "La santé de nos coureurs et de notre personnel est notre priorité", dit le directeur sportif Merijn Zeeman. "C'est pourquoi nous interrompons notre camp. Cela confirme qu'l est très difficile d'organiser ce genre d'activités par les temps qui courent. Nous assurons la partie sportive au mieux afin que les coureurs puissent poursuivre leur préparation pour la saison dans la mesure du possible. C'est dommage mais c'est la seule bonne décision". (Belga)