Le champion du monde français avait été impliqué dans une chute massive à quelque 60 km de l'arrivée de La Doyenne. Il était resté longtemps allongé dans le fossé. Il s'était relevé avec deux côtes cassées, une fracture de l'omoplate et un pneumothorax. L'Auvergnat, qui a repris l'entraînement sur route fin mai, n'est pas encore sûr à 100 % de prendre le départ de la course au maillot tricolore. Il avait par contre déjà indiqué qu'il espérait pouvoir disputer le Tour de France, qui s'élancera le 1er juillet. Romain Bardet (DSM), qui retrouvera la Grande Boucle cette année, ne figure par contre pas sur la liste des engagés, pas plus que Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers), coureur franco-russe qui court sous licence française depuis mars dernier, disputera pour sa part ses premiers championnats de France, lui qui est inscrit pour le contre-la-montre et la course en ligne. (Belga)

Le champion du monde français avait été impliqué dans une chute massive à quelque 60 km de l'arrivée de La Doyenne. Il était resté longtemps allongé dans le fossé. Il s'était relevé avec deux côtes cassées, une fracture de l'omoplate et un pneumothorax. L'Auvergnat, qui a repris l'entraînement sur route fin mai, n'est pas encore sûr à 100 % de prendre le départ de la course au maillot tricolore. Il avait par contre déjà indiqué qu'il espérait pouvoir disputer le Tour de France, qui s'élancera le 1er juillet. Romain Bardet (DSM), qui retrouvera la Grande Boucle cette année, ne figure par contre pas sur la liste des engagés, pas plus que Thibaut Pinot (Groupama-FDJ). Pavel Sivakov (Ineos Grenadiers), coureur franco-russe qui court sous licence française depuis mars dernier, disputera pour sa part ses premiers championnats de France, lui qui est inscrit pour le contre-la-montre et la course en ligne. (Belga)