"Personne ne veut acheter un joueur blessé", balance Roland Juhasz à La Dernière Heure. "Tout cela est arrivé au plus mauvais moment. Je ne sais pas si je serai dans un autre club sans ça, c'est impossible à dire." Le défenseur central ne cache pas ses envies d'ailleurs. On le sent presque déçu, voire fataliste quant à ses chances de départ devenues nulles ou presque.

Dès lors, le Hongrois a décidé de se concentrer à nouveau sur Anderlecht. Faute de mieux ? "Je suis toujours à Anderlecht et je vais y rester. C'est la meilleure solution. Quand je vois les salaires proposés ici et les magnifiques installations, je me rends compte que ce n'est pas simple de trouver la même chose ailleurs", explique-t-il dans la DH de ce mardi.

De retour d'une longue blessure, Juhasz va petit à petit retrouver sa place sur le terrain. À presque 30 ans, il a désormais un projet fixe pour son avenir, abandonnant peu à peu ses rêves de Premier League : "Je vais terminer mon contrat de deux ans à Anderlecht, peut-être signer pour un an de plus si on me le propose, puis je retournerai en Hongrie", conclut-il au micro de La Dernière Heure.

Sportfootmagazine.be

"Personne ne veut acheter un joueur blessé", balance Roland Juhasz à La Dernière Heure. "Tout cela est arrivé au plus mauvais moment. Je ne sais pas si je serai dans un autre club sans ça, c'est impossible à dire." Le défenseur central ne cache pas ses envies d'ailleurs. On le sent presque déçu, voire fataliste quant à ses chances de départ devenues nulles ou presque. Dès lors, le Hongrois a décidé de se concentrer à nouveau sur Anderlecht. Faute de mieux ? "Je suis toujours à Anderlecht et je vais y rester. C'est la meilleure solution. Quand je vois les salaires proposés ici et les magnifiques installations, je me rends compte que ce n'est pas simple de trouver la même chose ailleurs", explique-t-il dans la DH de ce mardi. De retour d'une longue blessure, Juhasz va petit à petit retrouver sa place sur le terrain. À presque 30 ans, il a désormais un projet fixe pour son avenir, abandonnant peu à peu ses rêves de Premier League : "Je vais terminer mon contrat de deux ans à Anderlecht, peut-être signer pour un an de plus si on me le propose, puis je retournerai en Hongrie", conclut-il au micro de La Dernière Heure. Sportfootmagazine.be