Envoyé aux repêchages après sa défaite en quarts de finale, Chouchi a battu sur ippon l'Espagnol Alfonso Urquiza (IJF 33), précédemment écarté par Matthias Casse en finale de tableau. Sami Chouchi, récent médaillé de bronze aux tournois du Grand Chelem de Paris et Tel Aviv, visera une deuxième médaille continentale après l'argent décroché en 2018 à Tel Aviv. Le Bruxellois de 29 ans, aujourd'hui installé en Suède, était dispensé de premier tour grâce à sa 6e place au classement mondial et son statut de 3e tête de série dans la capitale bulgare. Le Polonais Sebastian Marcinkiewicz (IJF 172) ne résista pas plus de 2:30 au 2e tour avant d'être envoyé au tapis (ippon). Le Serbe Uros Madzarevic (IJF 283) surprit Chouchi dès la 7e seconde (waza-ari) dans son combat du 3e tour. Sans s'énerver, le Belge entama sa course poursuite. Il projeta à son tour son adversaire (waza-ari) après 1:31 et concluait sur une immobilisation (ippon) au bout de 2:09 de combat. En quarts de finale (finale de tableau), le vice-champion d'Europe 2018 était opposé à l'Ukrainien Hievorh Manukian (IJF 38) qui avait sorti au tour précédent l'Italien Giacomo Gamba (IJF 230), tombeur dès le 2e tour du Néerlandais Frank De Wit (IJF 7). Ce duel inédit n'a pas souri à Chouchi. Derrière au score après avoir encaissé un waza-ari, il a dû s'incliner sur ippon après 2:59 de combat, une défaite synonyme d'envoi aux repêchages. (Belga)

Envoyé aux repêchages après sa défaite en quarts de finale, Chouchi a battu sur ippon l'Espagnol Alfonso Urquiza (IJF 33), précédemment écarté par Matthias Casse en finale de tableau. Sami Chouchi, récent médaillé de bronze aux tournois du Grand Chelem de Paris et Tel Aviv, visera une deuxième médaille continentale après l'argent décroché en 2018 à Tel Aviv. Le Bruxellois de 29 ans, aujourd'hui installé en Suède, était dispensé de premier tour grâce à sa 6e place au classement mondial et son statut de 3e tête de série dans la capitale bulgare. Le Polonais Sebastian Marcinkiewicz (IJF 172) ne résista pas plus de 2:30 au 2e tour avant d'être envoyé au tapis (ippon). Le Serbe Uros Madzarevic (IJF 283) surprit Chouchi dès la 7e seconde (waza-ari) dans son combat du 3e tour. Sans s'énerver, le Belge entama sa course poursuite. Il projeta à son tour son adversaire (waza-ari) après 1:31 et concluait sur une immobilisation (ippon) au bout de 2:09 de combat. En quarts de finale (finale de tableau), le vice-champion d'Europe 2018 était opposé à l'Ukrainien Hievorh Manukian (IJF 38) qui avait sorti au tour précédent l'Italien Giacomo Gamba (IJF 230), tombeur dès le 2e tour du Néerlandais Frank De Wit (IJF 7). Ce duel inédit n'a pas souri à Chouchi. Derrière au score après avoir encaissé un waza-ari, il a dû s'incliner sur ippon après 2:59 de combat, une défaite synonyme d'envoi aux repêchages. (Belga)