A 21 ans, Bekauri, qui a été champion d'Europe et du monde juniors, réussit une formidable saison chez les seniors puisqu'il avait déjà été sacré champion d'Europe au mois d'avril. Il s'est imposé en finale face à Trippel (24 ans) sur un waza-ari. Son succès marque la fin de l'hégémonie du Japon, qui avait remporté les quatre premiers titres mis en jeu chez les garçons lors de ces JO de Tokyo. Mercredi, le représentant japonais, Shoichiro Mukai, a été battu au troisième tour par le Hongrois Krisztian Toth, qui a ensuite remporté une médaille de bronze. L'autre est revenue à l'Ouzbek Davlat Bobonov. (Belga)

A 21 ans, Bekauri, qui a été champion d'Europe et du monde juniors, réussit une formidable saison chez les seniors puisqu'il avait déjà été sacré champion d'Europe au mois d'avril. Il s'est imposé en finale face à Trippel (24 ans) sur un waza-ari. Son succès marque la fin de l'hégémonie du Japon, qui avait remporté les quatre premiers titres mis en jeu chez les garçons lors de ces JO de Tokyo. Mercredi, le représentant japonais, Shoichiro Mukai, a été battu au troisième tour par le Hongrois Krisztian Toth, qui a ensuite remporté une médaille de bronze. L'autre est revenue à l'Ouzbek Davlat Bobonov. (Belga)