En finale après des succès 4-2 contre l'Allemagne et 4-0 contre le Comité olympique russe (ROC), le Japon était opposé à la France dans une épreuve qui oppose parfois des judokas qui combattent dans des catégories différentes en individuel. D'ailleurs, le premier combat (-70 kg) a débuté par un duel au sommet entre Clarisse Agbegnenou, championne olympique en moins de 63 kg, et Chizuru Arai, en or en moins de 70 kg. Malgré un déficit de poids, la Française s'est imposée. Le Japon, mené 2-0 après la victoire d'Axel Clerget, a marqué son premier point grâce Akira Sone. Championne olympique la veille chez les +78kg, elle a battu la jeune Romane Dicko, en bronze vendredi dans la même catégorie. Le combat dans la catégorie des plus de 90 kg, entre Aaron Wolf, en or en moins de 100 kg, et Teddy Riner, en bronze en plus de 100 kg, a tourné en faveur du Français. Plus puissant, il s'est imposé grâce à un waza-ari dans le golden score. Sarah-Léonie Cysique, médaillée d'argent en moins de 57 kg, a apporté le point décisif en battant Tsukasa Yoshida. Le Japon termine ces JO avec 9 titres, sur les 15 mis en jeu en judo, deux médailles d'argent et une de bronze. Chez les dames, Uta Abe (-52 kg), Chizuru Arai (-70 kg), Shori Hamada (-78 kg) et Akira Sone (+78 kg) se sont imposées, comme Naohisa Takato (-60 kg), Hifumi Abe (-66 kg), Shohei Ono (-73 kg), Takanori Nagase (-81 kg) et Aaron Wolf (-100 kg) chez les messieurs. (Belga)

En finale après des succès 4-2 contre l'Allemagne et 4-0 contre le Comité olympique russe (ROC), le Japon était opposé à la France dans une épreuve qui oppose parfois des judokas qui combattent dans des catégories différentes en individuel. D'ailleurs, le premier combat (-70 kg) a débuté par un duel au sommet entre Clarisse Agbegnenou, championne olympique en moins de 63 kg, et Chizuru Arai, en or en moins de 70 kg. Malgré un déficit de poids, la Française s'est imposée. Le Japon, mené 2-0 après la victoire d'Axel Clerget, a marqué son premier point grâce Akira Sone. Championne olympique la veille chez les +78kg, elle a battu la jeune Romane Dicko, en bronze vendredi dans la même catégorie. Le combat dans la catégorie des plus de 90 kg, entre Aaron Wolf, en or en moins de 100 kg, et Teddy Riner, en bronze en plus de 100 kg, a tourné en faveur du Français. Plus puissant, il s'est imposé grâce à un waza-ari dans le golden score. Sarah-Léonie Cysique, médaillée d'argent en moins de 57 kg, a apporté le point décisif en battant Tsukasa Yoshida. Le Japon termine ces JO avec 9 titres, sur les 15 mis en jeu en judo, deux médailles d'argent et une de bronze. Chez les dames, Uta Abe (-52 kg), Chizuru Arai (-70 kg), Shori Hamada (-78 kg) et Akira Sone (+78 kg) se sont imposées, comme Naohisa Takato (-60 kg), Hifumi Abe (-66 kg), Shohei Ono (-73 kg), Takanori Nagase (-81 kg) et Aaron Wolf (-100 kg) chez les messieurs. (Belga)