Les choses ne s'arrangent donc pas pour notre compatriote, battu sur waza-ari, après être déjà prématurément sorti de scène au 3e tour au GP de La Havane (22/1) puis au Grand Chelem de Paris (6/2). Cinq fois médaillé de bronze en 2015 (Masters Rabat, Jeux Européens, Grand Chelem Tyumen, Mondial Astana et Grand Chelem Abu Dhabi), Toma Nikiforov n'a encore accédé à aucun podium en 2016. Benjamin Harmegnies (IJF 51) a lui écarté le judoka local Semih Aiyaman (IJF 164) par ippon au premier tour en +100 kg, mais a ensuite été très logiquement stoppé par le Hongrois Barna Bor, numéro 3 mondial. Celui-ci lui a d'abord infligé un yuko, avant de réussir un ippon après 3 minutes. Finalement un seul engagé belge sur dix, Joachim Bottieau (IFF 20) en -81 kg, rentre au pays avec une médaille, après avoir en effet conquis le bronze aux dépens du Néerlandais Frank De Wit (IJF 42), champion du monde junior, trois pénalités à deux, samedi dans le combat pour la 3e place. Il avait auparavant manqué la finale pour une pénalité. "Une belle confirmation après sa victoire Düsseldorf", a commenté le coach belge Damiano Martinuzzi. (Belga)

Les choses ne s'arrangent donc pas pour notre compatriote, battu sur waza-ari, après être déjà prématurément sorti de scène au 3e tour au GP de La Havane (22/1) puis au Grand Chelem de Paris (6/2). Cinq fois médaillé de bronze en 2015 (Masters Rabat, Jeux Européens, Grand Chelem Tyumen, Mondial Astana et Grand Chelem Abu Dhabi), Toma Nikiforov n'a encore accédé à aucun podium en 2016. Benjamin Harmegnies (IJF 51) a lui écarté le judoka local Semih Aiyaman (IJF 164) par ippon au premier tour en +100 kg, mais a ensuite été très logiquement stoppé par le Hongrois Barna Bor, numéro 3 mondial. Celui-ci lui a d'abord infligé un yuko, avant de réussir un ippon après 3 minutes. Finalement un seul engagé belge sur dix, Joachim Bottieau (IFF 20) en -81 kg, rentre au pays avec une médaille, après avoir en effet conquis le bronze aux dépens du Néerlandais Frank De Wit (IJF 42), champion du monde junior, trois pénalités à deux, samedi dans le combat pour la 3e place. Il avait auparavant manqué la finale pour une pénalité. "Une belle confirmation après sa victoire Düsseldorf", a commenté le coach belge Damiano Martinuzzi. (Belga)