Une suspension de trois ans a été prononcée à l'encontre de Cobo, retraité depuis 2014. "La décision peut faire l'objet d'un appel devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) conformément à l'article 30.2 du règlement de procédure du Tribunal Antidopage de l'UCI et à l'article 74 des Statuts de l'UCI dans un délai d'un mois à partir de ce jeudi 13 juin. Cobo a remporté le Tour d'Espagne 2011 alors qu'il portait le maillot de l'équipe Geox-TMC Transformers. Vainqueur de la 15e étape au sommet de l'Alto de l'Angliru, il avait endossé le maillot rouge de leader à une semaine de l'arrivée finale. Parvenant à le conserver jusqu'à Madrid, il a enregistré le succès le plus significatif de sa carrière. Désormais âgé de 38 ans, l'Espagnol compte dix succès en carrière, lui qui a disputé 9 grands tours, 4 Vuelta, 3 Tour de France et 2 Giro. Si Cobo est disqualifié, la victoire finale reviendrait donc à Froome, déjà quadruple vainqueur du Tour de France (2013, 2015, 2016 et 2017), lauréat du Tour d'Italie (2018) et du Tour d'Espagne (2017). Maxime Monfort, 6e, et Jurgen Van den Broeck, 8e, pourraient eux aussi remonter dans la hiérarchie finale de la Vuelta 2011. (Belga)