D'emblée installés dans le camp visiteur, les mauves, privés entre autres d'Adrien Trebel et de Pieter Gerkens, n'ont cependant pas réussi à concrétiser, l'Alliance visiteuse réussissant ainsi à atteindre sans dommage la demi-heure de jeu.

Mieux, même, elle a ouvert le score à la 32e, au terme d'une contre-attaque amorcée par Silas Gnaka, et conclue sans aucune opposition par Mamadou Fall, dont le tir croisé au ras du sol n'a laissé aucune chance à Thomas Didillon (0-1). Hendrik Van Crombrugge, au prix de nombreux arrêts, notamment sur un tir de près du jeune Yari Verschaeren (17 ans) à la 39e, avait lui conservé ses filets inviolés à la pause. Le retour au vestiaire des mauves a été salué par une bronca.

Au pied du mur, comme Bruges à Ostende (1-2), plus tôt dans la journée, Anderlecht a eu le mérite de rapidement égaliser au terme d'une action lumineuse de Verschaeren, à l'origine et à la conclusion de la phase dessinée avec la complicité du transfuge autrichien Peter Zulj (1-1, 51e). Ce dernier avait en effet remplacé Zakaria Bakkali à la reprise. Anderlecht ne pouvait toutefois pas se contenter de ce partage, et garda donc le pied sur le champignon. Le deuxième but, également de fort belle facture, tomba d'ailleurs assez rapidement. Ivan Obradovic, de retour en grâce sous Fred Rutten, centra en effet pour la tête d'Ivan Santini, qui ne manqua pas d'inscrire son 12e but de la saison (2-1, score final).

Anderlecht se rapproche ainsi à 3 points (40-37) du Standard, quatrième, auquel il rendra précisément visite à Sclessin dimanche prochain. Avec 28 points au terme de cette 23e journée de la Jupiler Pro League, Eupen risque de basculer dans la colonne de droite, si Courtrai ne s'incline pas contre La Gantoise (coup d'envoi à 20 heures). Mais comme Lokeren, la lanterne rouge, n'en compte que 14, il n'y a absolument aucun péril en la demeure...