Michel Vorm | 36 ans
...

Michel Vorm | 36 ansAprès une formation et cinq ans passés à Utrecht, le Néerlandais a filé en 2011 à Swansea, avant de devenir la doublure d'Hugo Lloris à Tottenham. Titulaire à une seule reprise la saison dernière, le trentenaire aspire maintenant à jouer plus.Nathaniel Clyne | 29 ansFormation à Crystal Palace, révélation à Southampton, confirmation à Liverpool, la carrière de l'arrière Nathaniel Clyne aurait pu être parfaite sans des blessures récurrentes et l'explosion de Trent Alexander-Arnold sur le côté droit de la défense des Reds. Prêté à Bournemouth la saison dernière, l'Anglais n'a pas convaincu. Branislav Ivanovic | 36 ansAprès des aventures à Chelsea et au Zenit Saint-Pétersbourg, Branislav Ivanovic est prêt pour le dernier chapitre de sa carrière de footballeur professionnel. Le défenseur serbe, qui a connu le succès à Chelsea (neuf saisons en tout) et en Russie, pourrait bien revenir en Premier League, où Everton serait en pole pour le recruter gratos.Ezequiel Garay | 33 ansEncore un ancien du Zenit. L'Argentin a déjà roulé sa bosse à Benfica, au Real et plus récemment à Valence. Un club dont il vient de claquer la porte, après avoir accusé sa direction de mener une campagne de dénigrement à son encontre après lui avoir refusé un nouveau contrat l'été dernier. C'est désormais à la Real Sociedad qu'il pourrait rebondir, même si des équipes turques ont manifesté de l'intérêt.Lucas Biglia | 34 ansL'ancien Anderlechtois est à la recherche d'un club, alors que son contrat avec l'AC Milan a pris fin. Sa dernière saison en Lombardie n'a d'ailleurs pas été extradordinaire. Dès que le club rossonero a annoncé que l'aventure avec Biglia ne se poursuivrait pas, des rumeurs ont fait état d'un intérêt du Sporting. Mais le milieu de terrain devrait plutôt rejoindre son Argentine natale.Hatem Ban Arfa | 33 ansSon talent le prédisposait à atteindre le top absolu, mais sa carrière n'a jamais vraiment décollé. Après des passage à Lyon, Marseille, Newcastle, Hull, Nice, le PSG, Rennes et Valladolid, quel sera le prochain port d'attache de l'avant ? Ce n'est en tout cas pas la première fois que Ben Arfa est sans contrat, c'était aussi le cas en 2015 et 2018. Disons qu'il a de l'expérience en la matière.Mario Götze | 27 ansEncore un joueur qui était destiné au sommet absolu. Après avoir percé sous Jürgen Klopp au Borussia Dortmund, un transfert au Bayern pour près de quarante millions et même un but en finale du Mondial 2014 avec l'Allemagne, les choses ont mal tourné : quelques blessures et une mystérieuse maladie métabolique plus tard, Mario Götze est à la recherche d'une équipe capable de relancer sa carrière. À 27 ans, seulement.Antonio Valencia | 35 ansOn se souvient de lui pour son occupation du flanc droit de Manchester United des années durant. Après dix ans et deux titres en Premier League, ainsi qu'un sacre en Europa League, l'Équatorien est revenu au pays la saison dernière, mais en a déjà marre. Quatre clubs de MLS seraient sur les rangs pour accueillir le Sud-Américain.José Callejón | 33 ansL'un des rares de ce onzeà avoir tiré le max d'une carrière qui n'est pas encore terminée. Formé au Real, l'ailier y a disputé plusieurs saisons, avant de comprendre qu'il lui manquerait sans doute toujours un petit quelque chose pour s'installer durablement parmi les Merengues. Après un passage fructueux à Naples, Callejón pourrait retourner en Espagne, où Villarreal serait prêt à lui ouvrir les bras.Mario Mandzukic | 34 ansIl a connu le top niveau au Bayern, à l'Atlético ou encore à la Juventus. Il a ensuite rejoint Al-Duhail, au Qatar, pour remplir son compte en banque de pétro-dollars. Après une poignée de matches disputés et l'arrêt corona, son nom a même circulé dans les couloirs du Jan Breydel. Malheureusement pour le Club, son salaire n'était pas payable par la direction. L'ouverture d'un nouveau chapitre italien paraît probable.Edinson Cavani | 33 ansQue ça soit à Palerme, à Naples ou au PSG, Edinson Cavani a planté son quota de buts. Mais l'aventure s'est brutalement terminée avec le club parisien, dont le board n'a pas voulu renouveler le contrat du Matador. À 33 ans, celui-ci était considéré comme trop vieux et le club possédait déjà son successeur en la personne de Mauro Icardi. L'Uruguayen quitte donc la Ville Lumière avec le costume de meilleur buteur de tous les temps du club, mais aussi un salaire annuel de dix millions d'euros par an. Pas facile à payer, mais Benfica n'aurait pas baissé les bras.