On peut être élu Joueur du mois et être à moitié responsable d'avoir encore fâché son club avec l'histoire. Charleroi attendra encore un peu pour découvrir les poules de l'Europa League et c'est un peu de la faute de son buteur-vedette iranien, effacé hier contre le Lech Poznan dans un match qui était censé venir valider le début de saison canon du club sambrien. Son penalty manqué au retour des vestiaires s'ajoute à un match globalement très moyen qui vient, et c'est tout le paradoxe, pourtant conclure le mois de tous les superlatifs pour le joueur prêté par le Club Bruges.

Opportuniste à Zulte, en feu contre le Beerschot, le numéro 10 carolo pourra-t-il enchaîner dès ce dimanche contre le Standard ?

Ses quatre buts en cinq sorties ce mois-ci ont permis à Charleroi de s'isoler en tête du classement et cela n'a échappé à personne. Plébiscité par notre rédaction, Kaveh Rezaei l'a aussi et surtout été par nos lecteurs. Avec 56% des suffrages exprimés, l'Iranien se positionne loin devant Xavier Mercier (17%, OHL) et le vainqueur sortant Raphael Holzhauser (14%, Beerschot). Les dribbles de Jérémy Doku (8%, Anderlecht) et les coups de casques de Paul Onuachu (5%, Genk) arrivent eux encore un peu plus loin derrière les plats du pieds sécurités tranchants de Rezaei en zone de finition.

Opportuniste à Zulte (0-2), en feu contre le Beerschot (3-1) pour ce qui restera le premier et inattendu choc de ce championnat, le numéro 10 carolo pourra-t-il enchaîner dès ce dimanche contre le Standard ? C'est la question à 100 points du moment. L'autre consistant à savoir quel sera le nom du transfuge offensif attendu du côté de Charleroi dans les prochaines heures.

Au vu des états de services récents du titulaire du poste, il lui faudra s'accrocher pour mettre à mal la hiérarchie carolo chère à Karim Belhocine.

LE CLASSEMENT

  1. Kaveh Rezaei (Charleroi)
  2. Xavier Mercier - OH Louvain
  3. Raphael Holzhauser - Beerschot

LE PALMARÈS

Août 2020 : Raphael Holzhauser (Beerschot)

Septembre 2020 : Kaveh Rezaei (Charleroi)

On peut être élu Joueur du mois et être à moitié responsable d'avoir encore fâché son club avec l'histoire. Charleroi attendra encore un peu pour découvrir les poules de l'Europa League et c'est un peu de la faute de son buteur-vedette iranien, effacé hier contre le Lech Poznan dans un match qui était censé venir valider le début de saison canon du club sambrien. Son penalty manqué au retour des vestiaires s'ajoute à un match globalement très moyen qui vient, et c'est tout le paradoxe, pourtant conclure le mois de tous les superlatifs pour le joueur prêté par le Club Bruges.Ses quatre buts en cinq sorties ce mois-ci ont permis à Charleroi de s'isoler en tête du classement et cela n'a échappé à personne. Plébiscité par notre rédaction, Kaveh Rezaei l'a aussi et surtout été par nos lecteurs. Avec 56% des suffrages exprimés, l'Iranien se positionne loin devant Xavier Mercier (17%, OHL) et le vainqueur sortant Raphael Holzhauser (14%, Beerschot). Les dribbles de Jérémy Doku (8%, Anderlecht) et les coups de casques de Paul Onuachu (5%, Genk) arrivent eux encore un peu plus loin derrière les plats du pieds sécurités tranchants de Rezaei en zone de finition.Opportuniste à Zulte (0-2), en feu contre le Beerschot (3-1) pour ce qui restera le premier et inattendu choc de ce championnat, le numéro 10 carolo pourra-t-il enchaîner dès ce dimanche contre le Standard ? C'est la question à 100 points du moment. L'autre consistant à savoir quel sera le nom du transfuge offensif attendu du côté de Charleroi dans les prochaines heures.Au vu des états de services récents du titulaire du poste, il lui faudra s'accrocher pour mettre à mal la hiérarchie carolo chère à Karim Belhocine.Août 2020 : Raphael Holzhauser (Beerschot)Septembre 2020 : Kaveh Rezaei (Charleroi)