"Tout le monde est prêt pour jouer ces deux matchs", a expliqué la milieu de terrain de Bruges. Ces matchs contre les Pays-Bas et l'Allemagne s'inscrivent dans le cadre de la campagne "Three Nations, One Goal". Avec cette campagne, les trois pays mettent en avant leur candidature à l'organisation de la Coupe du monde de football féminin en 2027. "C'est une bonne initiative", estime Minaert. "Mais c'est encore loin. Nous devons d'abord regarder à l'Euro, puis aux qualifications pour le Mondial 2023. Mais si la Belgique l'organise, j'aurai 28 ans, je serai au top. Ce serait un rêve. Déjà jouer une Coupe du monde, c'est un rêve. Mais le faire en Belgique, devant ses supporters, avec des stades pleins, ce serait vraiment beau." Particularité, le match de jeudi contre les Pays-Bas se jouera au Stade Roi Baudouin, et non au Den Dreef de Louvain. Une première pour les Red Flames. "Ce n'est pas stressant, mais spécial oui", a résumé Minnaert. "C'est le stade des Diables Rouges, un stade important en Belgique. Ce sera chouette. C'est un peu un rêve pour tout le monde de jouer là." Malheureusement, le match se jouera à huis clos. "En club, il y a généralement peu de public. Mais par rapport aux matchs l'équipe nationale, c'est dommage, car de plus en plus en plus de monde vient nous voir", a souri Minnaert. (Belga)

"Tout le monde est prêt pour jouer ces deux matchs", a expliqué la milieu de terrain de Bruges. Ces matchs contre les Pays-Bas et l'Allemagne s'inscrivent dans le cadre de la campagne "Three Nations, One Goal". Avec cette campagne, les trois pays mettent en avant leur candidature à l'organisation de la Coupe du monde de football féminin en 2027. "C'est une bonne initiative", estime Minaert. "Mais c'est encore loin. Nous devons d'abord regarder à l'Euro, puis aux qualifications pour le Mondial 2023. Mais si la Belgique l'organise, j'aurai 28 ans, je serai au top. Ce serait un rêve. Déjà jouer une Coupe du monde, c'est un rêve. Mais le faire en Belgique, devant ses supporters, avec des stades pleins, ce serait vraiment beau." Particularité, le match de jeudi contre les Pays-Bas se jouera au Stade Roi Baudouin, et non au Den Dreef de Louvain. Une première pour les Red Flames. "Ce n'est pas stressant, mais spécial oui", a résumé Minnaert. "C'est le stade des Diables Rouges, un stade important en Belgique. Ce sera chouette. C'est un peu un rêve pour tout le monde de jouer là." Malheureusement, le match se jouera à huis clos. "En club, il y a généralement peu de public. Mais par rapport aux matchs l'équipe nationale, c'est dommage, car de plus en plus en plus de monde vient nous voir", a souri Minnaert. (Belga)